Donner son sang, c’est maintenant !

Par Don du Sang Paris, le 14 juin 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le 14 juin 2016, c’est la Journée Mondiale des donneurs de sang. Pour l’occasion, on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le sujet. Pour célébrer la vie, donnons notre sang !

Pourquoi donner son sang ?

A l’heure actuelle, aucun produit fabriqué artificiellement n’est susceptible de se substituer au sang. Il n’existe donc pas de solution de rechange au don du sang.

Chaque année, les dons permettent de soigner un million de français. Les transfusions sanguines sont utiles aux malades (cancer, leucémie, sida…), aux opérés, aux grands brûlés, aux femmes enceintes en cas d’accouchements difficiles, aux hémophiles, aux accidentés de la route…

Le don du sang est également essentiel pour la recherche. Certaines personnes peuvent donner leur sang pour participer à l’avancée de la science grâce aux dons non thérapeutiques. En général, ces dons concernent des donneurs écartés pour des raisons médicales ou techniques (transfusés, donneurs pesant moins de 50 kg, donneurs ayant pris certains médicaments). Ces dons sont extrêmement utiles. Ils servent notamment à la fabrication de réactifs de laboratoires, à la recherche scientifique et à l’enseignement.

Les conditions pour donner son sang

Les conditions pour donner son sang évoluent à partir du 10 juillet 2016. En voici les principales :

  • Avoir entre 18 et 70 ans et peser plus de 50 kg.
  • Etre en parfaite santé.
  • Les femmes enceintes et jeunes mamans ayant accouché depuis moins de six mois ne peuvent pas donner.
  • Etre majeur et capable.
  • Ne pas être victime d’une infection virale.
  • Ne pas être porteur d’une maladie transmissible par le sang.

Le don du sang sera désormais possible pour un homme ayant eu des relations sexuelles avec un autre homme. Pour plus de précisions, notamment concernant les conditions à remplir, nous vous invitons à lire l’arrêté du 5 avril 2016.

A partir du 10 juillet 2016, de nouveaux délais entreront également en vigueur. Il faudra attendre quatre mois après le dernier rapport, même protégé, avec un nouveau partenaire sexuel. Il sera aussi nécessaire d’attendre douze mois après un rapport sexuel à risque élevé, par exemple entre des partenaires ayant consommé de la drogue par voie injectable.

Tous les lieux de collecte de sang autour de chez vous sont disponibles sur notre application One Heart Spots.

Chaque année, les donneurs permettent de sauver de nombreuses vies. Vous aussi, rejoignez cette communauté célébrant la vie. Donnez votre sang !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Don du Sang Paris !

Je découvre toutes
ses actualités

Close