Des chaussettes dépareillées pour célébrer la différence

Par l'équipe Oneheart, le 20 mars 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A l’occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21, l’association Dans les yeux de Milo vous invite à porter des chaussettes dépareillées. Le message ? Célébrer la différence et la tolérance.

Une action simple pour un message simple. Comme beaucoup d'associations accompagnant les personnes porteuses de trisomie 21, l’association Dans les yeux de Milo vous encourage à porter des chaussettes dépareillées afin de dire oui à la différence. Une fois vos chaussettes enfilées, postez une photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #DifférentCommeVous. En réalisant ce défi le 21 mars 2019, lors de la Journée mondiale de la trisomie 21, l’ambition est surtout de faire parler de ce handicap auquel sont associés beaucoup de préjugés.

Au-delà du geste, la portée pédagogique de cette journée est très importante, notamment auprès des enfants. L’acceptation de l’autre avec ses différences doit être intégrée dès le plus jeune âge. A partir de là, les moqueries et rabaissements en tout genre peuvent peu à peu cesser pour laisser place à une société plus respectueuse de la diversité.

A l'instar de l'association Dans les yeux de Milo, le Café Joyeux cherche lui aussi à lutter contre l'exclusion des personnes porteuses de trisomie 21. D'ailleurs, au Café Joyeux, tous les employés portent des chaussures de couleurs différentes. Comme l'explique Yann Bucaille son fondateur au micro d'Essentiel Santé Magazine, « C’est pour montrer que la différence est une chance. Pour marcher, vous avez besoin de vos deux pieds. Vous seriez bien embêtés si vous aviez deux pieds gauches. Vous ne pourriez pas avancer. C’est un style que j’ai moi-même adopté au quotidien, au travail. Quand je suis dans le métro, quand j’ai un rendez-vous avec un banquier ou avec un client étranger, je porte toujours des chaussures de couleurs différentes. Souvent, cela suscite de la surprise, de la curiosité. Tant mieux si ça engage la discussion. »

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à repousser les limites du corps et de l’esprit

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close