Comment choisir sa banque écoresponsable ?

Par l'équipe Oneheart, le 09 juin 2021 (modifié le 10 juin 2021)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Notre ambition au sein de la rédaction de One Heart, vous la connaissez : vous donner les clefs pour être un(e) citoyen(ne) responsable de la cuisine à la salle de bain. Comment réduire son empreinte carbone ? Comment faire des achats responsables ? Mais avant de consommer, comment faire pour que nos liquidités deviennent des ressources pour construire le monde durable et équitable auquel nous aspirons, pour que l’argent devienne un outil pour développer des liens de solidarité, soutenir des initiatives dans une économie à visage humain, respectueuse de notre environnement ? Voici quelque clefs pour choisir une banque responsable proposant un compte courant.

 

Comprendre pourquoi l’argent peut polluer 


Si vous nous lisez aujourd’hui, si vous êtes un fidèle lecteur de One Heart, vous êtes sensibilisé aux problématiques du réchauffement climatique et vous essayez à votre échelle d’adopter des gestes aux quotidiens pour réduire votre empreinte carbone. Vous consommez probablement local, enfourchez votre vélo pour vous déplacer, faites pipi sous la douche ou faites votre propre lessivemais avez-vous pensé à votre argent placé à la banque? 

Votre argent, même sur un compte courant, circule, et permet à votre banque de financer des secteurs qui ne sont pas forcément en accord avec vos principes, comme des usines à charbon, l’extraction de diamants, le commerce non équitable... À cause de ces financements, vous participez indirectement à la crise climatique. Le rapport annuel "Banking on Climate Chaos" publié par six ONG internationales dont Reclaim Finance et Rainforest Action Network, révèle que les banques françaises ont financé les énergies fossiles pour 295 milliards de dollars depuis l’adoption de l’Accord de Paris en 2015. 

Par ailleurs, un rapport d'Oxfam France publié en 2020, indique que l'empreinte carbone des grandes banques françaises représente près de 8 fois les émissions de gaz à effet de serre de la France entière. Plusieurs sites existent pour mesurer l’impact carbone de votre banque, le site Bank Green ou Combienemetmonargent élaboré par la banque eco-responsable Green-Got vous permet d'évaluer très facilement l'impact de votre argent sur l'environnement.

Voila pourquoi il est important de choisir une banque qui finance des entreprises respectueuses de l’environnement, qui vous permet de soutenir un secteur de votre choix et qui vous offre une certaine transparence sur l’utilisation de votre argent.

 

Qu’est-ce qu'une banque responsable ? 

Une banque responsable appelée aussi éco-banque, banque éthique, banque écologique ou encore banque verte est une banque qui n'investit pas l'argent de ses utilisateurs sur des actifs carbonés mais sur des actifs à impact positif. Elle a pour vocation d’utiliser l’argent de ses clients, issu des frais de tenue de compte par exemple, en poursuivant un objectif à impact social ou environnemental.

Son fonctionnement repose avant tout sur la transparence. Les clients ont ainsi une information traçable sur l'origine et l'utilisation des fonds ainsi que sur la gestion de la banque. Enfin, la banque responsable collecte des fonds pour les réaffecter sous forme de crédits à des projets sociaux et environnementaux. 

 

Le Crédit Coopératif, précurseur du modèle éthique et solidaire bancaire depuis 130 ans

Sur un modèle beaucoup plus classique, le Credit Coopératif peut vous séduire. C’est une banque coopérative vieille de 130 ans, une sorte de précurseur du modèle éthique et solidaire bancaire. Ses frais sont un peu plus chers que les néobanques évoquées ci-après, mais en s’appuyant sur son réseau territorial et national, elle présente l’avantage d’avoir plus d’une centaine d’agences locales en France. Avec la carte AGIR, le Crédit Coopératif verse 3 euros à l’association de son choix parmi la liste des bénéficiaires, puis 5 centimes à chaque retrait ou 12 centimes pour un retrait dans un distributeur du réseau du Crédit Coopératif, des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne. Ces petites sommes, accumulées et multipliées, permettent d’avoir un réel impact à long terme, sur l’environnement. 

 

Les principales banques éthiques françaises

Appelées "néobanques", Helios, Green-Got et OnlyOne appartiennent à la nouvelle génération de banques digitales. Ce sont souvent des établissements de paiement qui proposent un compte et une carte bancaire gérables très facilement depuis une application mobile. C’est un peu une sous-famille de la banque en ligne où le contenu de l’offre, ainsi que le prix, sont allégés. Ces néobanques s’adressent à un large public car elles n’imposent pas de barrières à l’entrée (pas de condition de revenus ou d’encours). Elles peuvent donc accueillir les personnes en situation de fragilité financière ou celles qui ont dû faire face à des incidents de paiement provoquant un interdit bancaire. Elles n’acceptent pas les découverts, ce qui restreint leurs besoins administratifs pour vérifier le profil du souscripteur.

 

Les banques écologiques, plus chères que les banques classiques ?

Les offres des trois banques vertes que nous avons sélectionnées ne sont pas gratuites comme peuvent l’être celles de certaines néobanques mais les fonds leur permettent une indépendance et le financement de projets de développement durable. Le compte et la carte coûtent 6 € par mois chez chacune d’entre elle. OnlyOne fait une offre à 3 € pour les moins de 25 ans. Au-delà de 2 retraits par carte par mois (5 chez Helios), un coût -entre 0,85 et 2 € selon les structures- est facturé par retrait. Cet argent est employé  pour la protection de l’environnement.

 

Des projets à fort impact social et environnemental financés par des banques éthiques

En mai 2021, la banque Helios a investi son premier million d'euros de dépôts dans une centrale solaire en Nouvelle-Calédonie, permettant ainsi d’alimenter 1 700 foyers et d’économiser 3 400 tonnes de tonnes CO2 chaque année. Green-Got, disponible aux pré-inscriptions (les premiers comptes seront ouverts en septembre 2021) permet à ses clients de financer la transition écologique : la rénovation thermique, les énergies renouvelables, le transport bas carbone ou la dépollution des eaux. Il est possible de suivre, en direct depuis son application, l’impact sur l’environnement. Chez OnlyOne, l’intégralité des revenus des transactions, versés par les commerçants, finance des projets de protection de la biodiversité et la banque reverse mensuellement 10% de son chiffre d’affaires au fonds Unitlife des Nations Unies, qui lutte contre la malnutrition.

 

Des cartes bancaires en bois ou fabriquées à partir de matières recyclées

Les cartes bancaires proposées par les néobanques engagées ont chacune leur particularité : celle d’OnlyOne est réalisée en PVC recyclé à plus de 85 %, celle de Green-Got en matériau bio-sourcé ou recyclé et celle d’Helios, est en bois issu de forêts gérées de manière responsable. Les offres entre ses trois banques sont à peu près équivalentes. Si vous recherchez un contact humain, Helios propose un conseillé, basé en France, disponible sur rendez-vous, par mail ou téléphone 6 jours sur 7. 

 

En tant que client(e) avisé(e) que vous êtes maintenant après la lecture de cet article, vous avez le pouvoir de faire changer le comportement de votre banque. Alors que la Nouvelle-Zélande a annoncé en avril, que les banques devront justifier l'impact environnemental de leurs investissements, n'hésitez pas à inviter votre banque à changer. Sinon, c'est vous qui changerez de banque pour devenir acteur d’une finance plus durable et solidaire !

 

Par Anne-Sophie de Monès

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close