Chicago a choisi une maire progressiste qui lutte contre les inégalités

Par l'équipe Oneheart, le 03 avril 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A 56 ans, Lori Lightfoot est devenue la première démocrate afro-américaine et ouvertement homosexuelle élue maire de Chicago. Une ville marquée par les violences et les inégalités sociales contre lesquelles elle s’est battue toute sa vie.

« C’est vrai qu’il n’est pas commun de voir une petite fille noire d’une famille modeste d’une ville industrielle frappée par la ségrégation arriver au second tour pour devenir le prochain maire de la troisième plus grande ville du pays » déclarait à ses partisans Lori Lightfoot, au soir du premier tour de l’élection. Quelques jours plus tard, elle devient, avec un score de 74%, la première femme noire et homosexelle élue maire d’une grande ville américaine.

Un parcours marqué par la Ségrégation

Née en 1962, elle grandit au cœur d’une famille modeste à Massillon dans l’Ohio. Elevée dans un quartier blanc en pleine période ségrégationniste, elle se destine au droit. A Washington elle travaille pour le Républicain Ralph Regula, qui siège au Congrès, sur les questions législatives. En 1986, elle est acceptée à l’école de droit de Chicago. Durant ses premières années d’études, elle observe une ville marquée par de fortes inégalités sociales et un racisme très virulent envers les noirs.

Le droit en réponse au racisme

Après avoir été avocate ainsi que procureure générale, elle se fait notamment remarquer pour son travail sur les violences policières en 2015. Cette année-là, Laquan Macdonald, jeune adolescent noir, est abattu par un policier blanc. Des suites de l’affaire, elle dirige une commission de surveillance des activités de la police. Elle condamne le « racisme systémique » de l’institution policière tout en soulignant une forte présence de la corruption dans ce milieu.

Malgré la victoire, elle a aussi dû faire face l’homophobie et au conservatisme des Eglises chrétiennes noires du Sud de Chicago. Pourtant, Lori Lightfoot a de grandes ambitions pour redresser la ville. En d’autres termes, elle veut que son élection soit le symbole du « changement contre le statu quo ».

 

 

Crédit photo : Armando L. Sanchez / Chicago Tribune / TNS via Getty Images

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close