Catastrophes naturelles : Partagence aide les sinistrés grâce au déstockage solidaire

Par Partagence, le 04 juillet 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Fondée en avril 2014 par Claude Fregeac, l’ONG Partagence vient en aide aux familles touchées par les catastrophes naturelles grâce au déstockage solidaire. Un réseau d’entreprises fournit de nombreuses marchandises neuves à l’organisation qui se charge de les distribuer aux sinistrés.

En avril 2014, après 18 années passées à la Croix-Rouge, Claude Fregeac décide de fonder la première agence de partage : Partagence. Cette ONG a pour mission de venir en aide aux personnes sinistrées par les catastrophes naturelles grâce au « déstockage solidaire ».

La distribution de produits neufs

Partagence collecte des produits neufs auprès d’entreprises ayant besoin de déstocker. Ces dernières peuvent ainsi faire un geste solidaire et profiter de nombreux avantages fiscaux. « Nous ne collectons pas de produits auprès de particuliers, précise Claude Fregeac, ce ne sont que des produits neufs. Quand les produits d’occasion servent à dépanner, les produits que nous distribuons directement aux sinistrés permettent un vrai nouveau départ.

Nous nous distinguons de certaines associations qui collectent des produits puis les revendent aux associations de proximité. Nous les distribuons directement aux bénéficiaires. Cela permet d’offrir une véritable traçabilité pour les entreprises donatrices ».

Un travail de fond

L’ONG est activée dès qu’une catastrophe naturelle survient. « Nous travaillons alors avec les collectivités locales pour identifier les sinistrés, explique le fondateur de Partagence. Ensuite nous apportons notre aide à tous ceux qui en ont besoin.

Début octobre, nous sommes intervenus après les inondations dans les Alpes-Maritimes. Nous avons pu aider 90 familles. Elles avaient tout perdu, il leur a fallu plusieurs mois pour retrouver leur foyer. Notre action s’inscrit dans la durée pendant plus de six mois. C’est un travail de longue haleine.

Les médias ne traitent pas l’information sur la durée, quinze jours après les inondations plus personne n’en parlait. Le problème c’est que nous devons mobiliser des entreprises longtemps après la catastrophe. Nous souhaitons faire comprendre qu’il n’est ni trop tard, ni trop tôt. L’urgence c’est maintenant ».   

Agir en France mais pas que…

L’ONG intervient principalement en France mais également à l’international. Partagence y distribue des produits à des associations locales (essentiellement en Afrique).  « Nous n’apportons pas des financements ou des compétences mais une véritable aide au développement, détaille le président de l’ONG. Nous fournissons du matériel qui ne peut pas nous servir en France.

Lorsque nous disposons de matériel « en trop » et que nous ne pouvons l’utiliser à l’international, nous le revendons. Tout cela est fait en accord avec les entreprises donatrices. Il faut comprendre que nous avons des dépenses logistiques très importantes, nous devons stocker de grandes quantités de matériel. Il est vital pour nous de monétiser le surplus que nous détenons ».

Agrandir le réseau

Aujourd’hui, l’objectif de l’ONG est de constituer un réseau d’entreprises suffisamment important pour pouvoir être activé juste après les catastrophes. Avec les inondations survenues récemment en Ile-de-France et dans le Loiret, Partagence espère aider 300 familles touchées par cette catastrophe. « Notre action est essentielle, indique Claude Fregeac. Ces personnes ne peuvent pas toujours s’appuyer sur les assurances. Elles sont parfois mal assurées, ou les indemnités ne sont pas suffisantes. Ce matin j’ai encore reçu un mail d’une famille me faisant part de sa détresse. La compagnie d’assurance venait de résilier leur contrat à cause de l’inondation… ».

Partagence a également pour projet de créer une « Carte soleil » qui serait distribuée à tous les sinistrés. Celle-ci leur permettrait de profiter des services de l’ONG mais également de réductions chez les principaux magasins de bricolage autour de chez eux.

Parce que la solidarité commence à notre porte, soutenons cette très belle initiative !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à reconstruire après la tempête

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Partagence !

Je découvre toutes
ses actualités

Close