Cancer de la peau : prenez rendez-vous pour un dépistage gratuit en mai

Par l'équipe Oneheart, le 02 mai 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Près de 300 dermatologues proposeront du 15 au 19 mai 2017 un dépistage gratuit du cancer de la peau dans leur cabinet.

Le saviez-vous ? A partir de ce mardi, vous pouvez prendre avec l’un des 300 dermatologues bénévoles proposant un dépistage gratuit du cancer de la peau du 15 au 19 mai.

Dans le cadre de la 19e semaine nationale de prévention et de dépistage, le Syndicat national des dermatologues-vénérologues (SNDV) et l’Institut national du cancer (INCa) souhaitent en effet inciter les patients à se rendre directement dans les cabinets des médecins, afin de pouvoir "sensibiliser une plus large population". Jusqu'à présent, elle était organisée sur une seule journée, dans des centres de dépistages, installés dans des mairies, des centres de santé de mutuelles, etc.

Un site internet et un numéro vert

Pendant ces entretiens, vous serez informé sur la prévention solaire et le dermatologue procédera au dépistage d’éventuels signes de cancer de la peau. 

Comment prendre rendez-vous ? Il vous suffit de composer le numéro vert 0805 53 2017, ou de vous rendre sur le site internet dermatos.fr.

Permettre une prise en charge précoce

D’après l’INCa, le cancer de la peau est "le cancer pour lequel le nombre de nouveaux cas par an augmente le plus (10 % par an depuis 50 ans)". Or, un dépistage dès le début de l’évolution, suivi d’une prise en charge précoce, ne peut qu’aider les malades. Et ce particulièrement dans le cas d’un mélanome, qui représente 10 % des cancers de la peau.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close