Bénévolat : les jeunes Français beaucoup plus engagés en 2016

Par l'équipe Oneheart, le 17 novembre 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

D’après une enquête menée par le Crédoc en 2016, les jeunes Français s'engagent plus dans la vie citoyenne.

Visiblement, l'engagement citoyen a de beaux jours devant lui. En 2016, 35% des 18-30 ans s’investissent bénévolement dans une association. C'est plus qu’en 2015, où ils étaient alors 26 %. Autre bonne nouvelle : le bénévolat régulier (au moins une fois par mois) augmente également. Il concerne, en 2016, 23 % des jeunes interrogés.

Pourquoi cette recrudesence ? 

Les attentats du 13 novembre y sont visiblement pour quelque chose, puique 20 % des jeunes citent ce terrible événement comme déclic.

Comment s'engagent-ils ?

Le sport, l’environnement, la santé, l’éducation, la paix dans le monde et la solidarité sont les causes qui motivent le plus les Millenials.

Il privilégient pour cela les formes "d’engagement protestataires", comme le boycott, l’occupation de lieux ou encore la signature de pétitions. Sans surprise, Internet se révèle être leur outil favorit de mobilisation, via les pétitions en ligne, recherches d’information, financements participatif à des campagnes, partages public d’opinion…

Qui s'engage ?

Les plus actifs dans le bénévolat sont aussi les plus engagés dans d'autres formes de participation à la vie publique comme les manifestations, les grèves ou les sit-in.

D’après le Credoc, "l’engagement a tendance à s’accroître à mesure que le niveau d’études s’élève". Autre facteur déterminant : "le capital financier et le bagage culturel". Pour résumer, "on observe un niveau de participation bénévole plus fort chez les jeunes plus favorisés"

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close