Autiste, elle crée une maison d'accueil pour des personnes en situation de handicap

Par l'équipe Oneheart, le 10 septembre 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Depuis deux ans, "la Maison des Possibles" accueille à Lunel dans l’Hérault, des enfants et des adultes concernés par l’autisme et d’autres handicaps. Le lieu peut accueillir jusqu’à 95 familles et a été fondé par Rachèle Couillet, elle même autiste Asperger et présidente de l’association l’Avenir des possibles. 


La Maison des Possibles, un lieu inédit en France pour les personnes en situation de handicap

 

Il y a plusieurs années, Rachèle Couillet et plusieurs autres personnes autistes souhaitent remédier au manque de structures d’accompagnement pour les personnes autistes. Ensemble en 2018, ils créent la Maison des Possibles, un lieu d’accueil et d’entraide pour des personnes porteuses d'un handicap. La première année, l’endroit accueillait seulement 20 familles, totalement prises en charge par les professionnels et les bénévoles sur place. Il en accueille aujourd’hui près de 95. Contrairement aux autres structures classiques, la Maison située dans l’Hérault accueille un public d’âge et de pathologie très variés. Pour chaque arrivant, les bénévoles assurent un suivi individuel et personnalisé en fonction de chacun. 


L’objectif de la Maison des Possibles est de parvenir à développer l’autonomie des personnes autistes ou touchées par d’autres handicaps. « Ici, nos membres pourront essayer de faire leurs courses seuls ou d’aller acheter le pain à la boulangerie » raconte Rachèle la fondatrice. Pour développer cette autonomie, des ateliers -éducatifs, de gestion des émotions et du stress- sont régulièrement organisés et permettent de valoriser les points forts de chacun. Ces ateliers s'appuient sur les complémentarités entre les membres : « Chacun participe à un atelier dont il a besoin (...) et chacun mène également des ateliers à destination d’autres personnes ».

 

 

Un projet reposant sur le principe de la pair-aidance


La Maison des Possibles se distingue de toutes les autres structures classiques car elle fonctionne sur le principe de la pair-aidance, c’est-à-dire sur l’entraide entre personnes concernée par les mêmes difficultés. En effet, plusieurs bénévoles au sein de la structure sont eux-mêmes touchés par l’autisme ou sont des proches de personnes impliquées. « On a moins de difficultés puisque dès qu’il y a quelque chose qu’on n’arrive pas à faire seul, on sait qu’on peut être aidés sans voir une tête inconnue à qui il faut réexpliquer pourquoi on n’y arrive pas ». 

Pour améliorer l’inclusion des personnes en situation de handicap, Rachèle sensibilise aux différentes formes de handicap à travers son association l'Avenir des Possibles : « Connaître c’est un début d’inclusion » conclut-elle.

 

 

Par Chloé Sappia

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close