Susanned S. a rejoint la communauté.

Au Japon, un journal fleurit quand on a fini de le lire !

Par l'équipe Oneheart, le 20 mars 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

On adore l'idée. Un grand quotidien japonais trouve une seconde vie une fois qu'on a fini de le lire : il peut fleurir quand on le plante !

Nous voulons le même en France. Imaginez : une fois que vous avez lu votre journal, vous l'émiettez, enfouissez les morceaux dans la terre, arrosez et quelques semaines plus tard, vous voyez naître de jolies fleurs. Génial le concept !

Malheureusement, il faudrait parcourir quelques milliers de kilomètres pour en profiter. C'est en effet le quotidien japonais Mainachi qui a eu cette brillante idée écolo. Ce journal, vendu chaque jour à plus de 5 millions d'exemplaires, s’est engagé dans la réalisation de papiers destinés à se transformer en pousses.

Coquelicots, Marguerites...

Comment est-ce possible ? Eh bien le journal est fait de papier recyclé mélangé à des composantes végétales.  L'encre agit comme un engrais et quelques semaines plus tard, après plantation, des fleurs telles que des mufliers, des coquelicots, des marguerites ou encore des roses font leur apparition comme par magie !

Ce projet, unique au monde, a été mené conjointement avec la célèbre agence de communication Dentsu. Le but était d'inciter les lecteurs à se tourner vers des objets biodégradables et les encourager à donner une seconde vie à leurs objets. Pari réussi : la première édition, publiée pour le "Greenery Day", a remporté un franc succès puisque 4,6 millions de personnes se sont procuré le quotidien, soit 3,6% de la population. 

Espérons que ce succès fera des émules partout dans le monde....

Pour voir le projet Green Newspaper en images, c'est par  ici .

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close