Après 10 ans de captivité, ces deux bélugas ont enfin pu retrouver l’océan

Par l'équipe Oneheart, le 11 août 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Les deux bélugas Little Grey et Little White ont passé pas moins de 10 ans dans un aquarium situé à Shanghai en Chine. Aujourd’hui, les deux baleines blanches vont passer plusieurs semaines dans le sanctuaire marin de Klettsvik en Islande, puis seront relâchées en semi-liberté dans l’océan.


Un an pour retrouver la mer


Le voyage des deux bélugas pour retrouver la liberté aura pris près d’un an. En juin 2019, ils ont quitté l’aquarium chinois Changfeng Ocean World, après 10 ans de captivité à divertir les visiteurs. Les deux baleines blanches ont ensuite traversé les terres et les airs dans des conteneurs pour finalement arriver en Islande, où leur immersion a pris du retard. Elles sont arrivées vendredi 7 août 2020 dans la baie de Klettsvik en Islande, après un voyage de 10 000 km. « [Les] deux femelles de 900 kilos chacune et quatre mètres de long, sont bien arrivées vendredi dans des piscines du sanctuaire marin de Klettsvik, au large de la côte sud de l’Islande » a indiqué l’association de protection des animaux Sea Life Trust dans un communiqué. 


C’est la première fois que les bélugas retrouvent la mer depuis 2011. Leur libération s’est faite de manière « aussi limpide que nous l’avions espéré et planifié » s’est réjoui Andy Bool, responsable de Sea Life Trust. Pour se réhabituer à leur nouvel environnement marin, les deux baleines blanches de 13 ans vont ainsi passer quelques semaines encore dans des piscines puis seront relâchées en semi-liberté dans une réserve naturelle de 32 000 mètres carrés, bordant les îles Vestmann.

 

 

Une réintroduction très progressive


Après avoir passé autant d’années aux côtés de l’Homme, libérer directement les bélugas dans la mer pourrait leur coûter la vie, d’où leur réintroduction progressive. Ils continueront donc encore à bénéficier de soins pendant quelques temps puis pourront profiter de leur semi-liberté.  C’est à Klettsvik qu’avait également été transférée, en 1998, l’orque Keiko du film « Sauvez Willy » (1993). À l’époque, l’orque avait été complètement relâchée en 2002 mais n’avait pas su s’accommoder à sa liberté. Elle était morte 18 mois plus tard, des suites d’une pneumonie dans un fjord norvégien.

 

Par Chloé Sappia

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à protéger les vivants à plumes, à poils ou à écailles

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close