À Strasbourg, les commerçants ouvrent leurs portes aux sans-abri

Par l'équipe Oneheart, le 27 février 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Muammer Yilmaz a lancé "zéro SDF à Strasbourg", un logo que les commerçants peuvent afficher sur leur vitrine pour indiquer qu'ils ouvrent leurs portes aux sans-abri, que ce soit pour un café, un plat, un accès aux toilettes ou juste une discussion. Il lance un appel pour fédérer un maximum d'établissements autour de cette belle initiative.

Il y a un an environ, Muammer Yilmaz créait la page Facebook  0 SDF à Strarsbourg , une belle inititaive qui permet à tout à chacun de faire un geste pour les sans-abri. Que ce soit pour leur donner des vêtements, leur proposer un abri, ou leur offrir un café. Le 23 janvier dernier, alors que les températures étaient négatives dans l'Est, un commerçant poste un message pour signaler qu'il "peut accueillir, de 15 h à 18, du mercredi au vendredi, durant les grands froids, des sans-abri, pour un thé, un café, voire même une soupe préparée par le chef". Cette offre généreuse provoque un déclic chez Muammer Yilmaz.

Il crée alors un pictogramme à télécharger "Zéro SDF à Strasbourg", que les commerçants peuvent coller sur leur vitrine, indiquant ainsi aux sans-abri qu'ils peuvent leur proposer des services. Sur cette affiche, on trouve divers pictogrammes : un repas, un café, une prise électrique, du wifi, un verre d'eau, une discussion... Ainsi que des jours de la semaine et des horaires à cocher. Ce qui permet aux commerçants de signaler les services proposés et à quels moments ils sont disponibles.

Déjà une dizaine d'adresses 

Pour l'instant, une dizaine d'adresses jouent jeu. Entre autres : le restaurant Croq & Burger's, à Haguenau, accueillent les personnes dans le besoin pour un café ou un repas chaud ; l'auto-école Truch'Conduite, à Truchtersheim, propose de se réchauffer autour d'un bon café ; Oh my Goodness café accueille "tous les matins entre 10h et 11h30 toutes les personnes qui veulent se réchauffer, un café, une prise, un verre d'eau ou une oreille attentive", indique l'établissement sur Facebook.

Muammer Yilmaz espère fédérer davantages de commerçants. Il a lancé un appel, le 19 février, sur Facebook. "Dans le cadre de notre opération 'pictogramme', nous recherchons les commerçants qui ont affiché sur leur vitrine et qui sont prêts à accueillir les personnes dans le besoin. Merci de nous faire signe, afin de lister les commerçants solidaires."

On espèce que cette belle opération rencontrera le même succès qu'à Paris. Le mouvement "Carillon", lancé en novembre 2015 sur le même principe, réunit plus de 200 commerçants acceptant d'ouvrir leurs portes aux sans-abri.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close