A partager : la campagne destinée aux adolescentes pour lutter contre l'excision

Par Excision, parlons-en! , le 06 mars 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

L'association Excision, parlons-en ! lance pour la première fois en France une campagne de sensibilisation dédiée aux filles de 12 à 18 ans, afin de les protéger contre l'excision. Une pratique interdite sur le sol français mais toujours réalisée lorsque les jeunes filles partent en vacances dans leur pays d’origine.​

Trois adolescentes sur dix qui résident en France, et dont les parents sont issus de pays pratiquant cette mutilation, sont menacées d'excision quand elles rejoignent le pays d'origine de leurs parents pour les vacances.

Pour tenter de juguler ce drame, l'association Excision, parlons-en ! a lancé, vendredi 3 mars, une campagne nationale de prévention et d'information, "Alerte excision", avec un clip vidéo et des affiches portant le slogan "Tu pensais partir en vacances ?".

"L'excision, c'est un crime" interdit en France

Victimes, médecins et associations unissent leurs voix le temps de ce clip pour mettre en lumière ces mutilations sexuelles féminines. "L'excision, c'est un crime, inventé par les hommes il y a 27 siècles et qui perdurent, qui touchent la femme dans toutes ces composantes, et beaucoup plus qu'on ne le dit", s’indigne Dr Pierre Foldes. 

L’excision est une pratique consistant à enlever une partie du sexe (clitoris, lèvres) des jeunes filles. Inutile pour leur santé, les conséquences sont très lourdes : la victime risque de présenter, par la suite et durant sa vie adulte, des infections urinaires, des complications obstétricales lourdes, des problèmes de stérilité, mais également des traumatismes graves (angoisse, anxiété, et dépression) ainsi que des difficultés à aborder sa vie sexuelle.

En France, l’excision est interdite par la loi et les sanctions dissuasives : jusqu’à 20 ans de prison en cas de décès. "Les parents et la famille sont au courant de ce qu’ils risquent, c’est bien pour ça qu’ils profitent des vacances pour faire exciser leurs filles dans leur pays d’origine​", explique Marion Schaefer, déléguée générale du réseau d’associations Excisions, Parlons-en !

Un site informatif

Alors pour mieux informer les adolescentes, l'association-réseau inaugure, en outre, un site internet alerte-excision.fr, pour expliquer aux plus jeunes ce qu'est l'excision, ses conséquences, les pays qui la pratiquent et fournir les coordonnées d'associations en France et en Belgique.

Enfin, un test en ligne permet d’estimer la probabilité de se retrouver face à une telle situation selon un certain nombre de critères (origines, déplacements…) définis par l'association. Des informations d’importance quand on sait que l’Unicef chiffre à 30 millions le nombre de jeunes filles qui risquent d’être excisées au cours des dix prochaines années dans le monde.  

Sachez que vous pouvez signaler un cas d’excision sur le site alerte-excision.fr. Si vous désirez en parler ou signaler un éventuel cas d’excision, appelez les numéros verts : 119 pour Allo Enfance en Danger et 3919 pour les femmes victimes de violences.

"Aidez-nous à mettre un frein à la pratique, soutenez-nous !", appelle l'association. Partagez leur campagne !

Pour voir la vidéo de campagne : cliquez sur le lien ci-dessous !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Excision, parlons-en! !

Je découvre toutes
ses actualités

Close