A Copenhague, les vélos sont désormais plus nombreux que les voitures

Par l'équipe Oneheart, le 19 décembre 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La vélorution est en marche dans la capitale danoise : le nombre de vélos, 265.700, dépasse désormais celui des voitures, 252.600.

Copenhague, paradis du vélo. La première ville du Danemark n'a pas volé son titre. Pour la première fois, le nombre de deux roues circulant dans ses rues, 265.700, a dépassé celui des voitures, 256.000. Sur 20 ans, la pratique du vélo y a ainsi bondi de 68%.

Comment fait-elle ?

Une belle réussite écologique qu'elle doit à la volonté de sa municipalité. Depuis 2005, la Ville a investi 137 millions d'euros dans des infrastructures destinées à faciliter la vie des bikers, comme des ponts réservés aux cyclistes et piétons et des kilomètres de pistes cyclables.

Et elle compte bien poursuivre sa révolution verte. En octobre, la municipalité a sondé ses habitants pour qu'ils indiquent les manquements en terme de piste cyclable. En 12 jours, plus de 10.000 personnes ont donné leur avis sur une carte en ligne. Ces informations permettront de mettre en place le prochain plan de développement des pistes cyclables pour la période 2017-2025.

Réussira-t-elle à atteindre la première marche du podium ? Rappelons en effet que Portland et Amsterdam font mieux qu'elle. La capitale des Pays-Bas, par exemple, compte trois fois plus de vélos, 800.000, que de voitures, 236.000.

Et Paris alors ?

Quelques chiffres sont encourageants : entre 2013 et 2014, l’augmentation des trajets à vélo a atteint 8%. Tandis que la circulation en voiture a baissé de 4%. La mairie réalisera-t-elle pour autant son objectif ? A savoir tripler le nombre de déplacements en deux roues et faire de Paris la capitale mondiale du vélo en 2020 ? On l'espère !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close