A 9 ans, il crée son entreprise de recyclage

Par l'équipe Oneheart, le 24 mai 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A 3 ans et demi, Ryan Hickman visite avec son père une petite usine de recyclage en Californie où il habite. Il se découvre une passion pour le tri des déchets. Il est aujourd’hui à la tête d’une start-up de recyclage, Ryan's Recycling, qui a déjà collecté plus d’un demi-million de canettes et de bouteilles.


On a voulu lui poser quelques questions, il accepté tout de suite de nous répondre…nous sommes conquis ! Cela devrait susciter des vocations chez vous One Hearters… et vos enfants !

 

Quand et comment a commencé ta sensibilisation au problème du

plastique et au recyclage?

J’ai commencé à recycler quand j’avais 3 ans et demi. Mon père m’a emmené dans un petit centre de recyclage avec quelques sacs de bouteilles et j’ai adoré. En grandissant, je me suis rendu compte que le recyclage pouvait aider à la préservation de l’environnement. Nous vivons près de l’océan, j’ai vu comment le plastique se déversait dans les égouts puis dans l’eau de mer. J’ai voulu être actif.


Comment as tu réussi à motiver tes amis et ta famille?

J’ai convaincu mes parents et ma grand-mère de m’aider, car j’avais besoin d’aide pour les sacs lourds et les transporter en voiture jusqu’au centre de recyclage. Quand mes amis viennent chez moi, ils m’aident aussi à recycler. C’est plutôt amusant à faire.

 

ryan-recycling-recyclage

Comment est née l’idée de créer ta propre entreprise? Quel est son business model?

J’ai décidé de créer ma propre entreprise parce que je n’ai vu personne d’autre le faire. Ryan’s Recycling a aujourd’hui des clients qui nous appellent pour venir ramasser leurs déchets recyclables. Mon père et moi les collectons pour les ramener à la maison. Nous les trions et mon père m’emmène au centre de recyclage. J’économise tout l’argent que je reçois du recyclage sur mon compte bancaire.


Comment est utilisé l’argent généré par l’entreprise?

L’argent issu du recyclage va sur mon compte bancaire pour mes études. J’ai fait par ailleurs des t-shirts à l’effigie de Ryan’s Recycling que je vends sur mon site web ou à l’occasion d’événements. Je reverse tous les bénéfices à l’association « Pacific Marine Mammal Center » à Laguna Beach. Ils sauvent des phoques et des otaries blessés ou malades et les soignent. Jusqu’à maintenant, je leur ai donné près de 9000$. Cela les aide à acheter de la nourriture et des médicaments pour les animaux.

 

ryan-recycling-recyclage

 

Peux-tu nous donner quelques chiffres illustrant tes résultats et la taille de Ryan’s Recycling?

Jusqu’à maintenant, j’ai recyclé plus d’un demi-million de canettes et de bouteilles. Mon père dit que cela représente environ 43 000 kilogrammes. Mes bénévoles « permanents » sont ma mère, mon père et ma grand-mère. Je suis le seul employé !

 

Combien de temps consacres-tu à Ryan’s Recycling?

Je passe environ dix heures par semaine à recycler et quand je ne recycle pas, j’aime faire du vélo, collectionner des pièces de monnaie, jouer du violon et regarder des vidéos sur mon iPad.

 

Sais-tu déjà quel métier tu veux faire plus tard?

J’aimerais continuer à recycler et faire en sorte que Ryan’s Recycling prenne de l’ampleur, ce qui permettrait de recycler encore plus que maintenant. Un jour, j’aurais mes propres camions de recyclage !

 

Réalises-tu que tu es une source d’inspiration pour les autres?

J’ai reçu des milliers de mails des quatre coins du monde et j’adore entendre les gens me dire qu’ils recyclent aujourd’hui parce qu’ils m’ont vu le faire. Ce qui me fait le plus plaisir c’est quand les classes d’enfants m’envoient des lettres parce qu’ils ont eut connaissance de mon activité par leur école. Le recyclage, c’est facile, et cela a un impact vraiment important sur l’environnement. Si un enfant de 9 ans comme moi peut le faire, tout le monde peut le faire.

 

ryan-recycling-recyclage

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rajeunir le domaine de la lutte

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close