1001fontaines, favoriser l’emploi par l’accès à l’eau potable

Par 1001 fontaines, le 22 mars 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, nous vous présentons 1001fontaines, une association apportant des solutions concrètes aux questions d’eau potable et d’emploi à travers le monde.

Le 22 mars, c’est la journée mondiale de l’eau. Nous en profitons pour dresser un état des lieux de l’accès à l’eau potable dans le monde et pour vous faire (re)découvrir l’association 1001fontaines, une initiative extraordinaire qui apporte une eau saine à des populations entières.

Journée mondiale de l’eau 2016, l’eau et l’emploi

D’après une étude de l’OMS/UNICEF d’octobre 2015, près d’un quart de la population mondiale consomme encore une eau insalubre, entraînant des maladies hydriques comme la diarrhée ou le choléra, et la mort, bien que la situation s’améliore d’année en année

Le dernier rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, publié en mars 2012, rappelait que 80 % des eaux usées étaient encore rejetées sans aucun traitement dans la nature et que tous les continents étaient concernés par un niveau préoccupant de ressources en eau.

Pour l’édition 2016 de la journée mondiale de l’eau, les Nations Unies ont choisi la thématique de « L’eau et l’emploi ». M. Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, précise que « nous pouvons prendre des mesures audacieuses pour remédier aux inégalités en matière d’accès à l’eau dans le cadre des efforts que nous déployons pour mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ».

L’organisation rappelle que « la moitié des travailleurs dans le monde – 1,5 milliard de personnes – sont employés dans des secteurs liés à l’eau. La plupart des emplois, tous secteurs confondus, en dépendent directement. Le thème de cette année s’attache à déterminer le rôle joué par l’eau dans la création et le soutien d’emplois de qualité. »

Julien Ancele, directeur général délégué de l’association 1001fontaines, explique que les Nations Unies ont opté pour « un très bon choix de thème. Notre association agit pour l’accès à l’eau, elle est également créatrice d’emploi et cela sans détruire d’autres activités économiques préexistantes. »

1001fontaines, une réponse durable et réplicable

L’association 1001fontaines a pour objectif de transformer l’eau non potable en eau de boisson saine, grâce à la stérilisation par ultra-violet. Elle développe actuellement ses activités au Cambodge, à Madagascar et en Inde.

« Sur les 800 millions de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable, 80 % vivent en milieu rural, détaille le directeur général délégué de l’association. Cette situation entraîne la mort de 4 000 à 5 000 enfants par jour. C’est insupportable.

De nombreux projets gouvernementaux œuvrent sur le terrain, mais malheureusement ils ne sont pas toujours pérennes. Il y a un manque flagrant de maintenance. » Et c’est justement ce qu’apporte le modèle de 1001fontaines.

L’association met en place des systèmes de purification de l’eau dans diverses communautés rurales. L’originalité du projet repose sur le choix d’un modèle entrepreneurial. Chaque entité est gérée par un entrepreneur local. « Nous formons un villageois au sein de sa communauté et non pas à l’écart, explique Julien Ancele. C’est essentiel pour nous qu’il devienne un acteur de la collectivité ».

L’entrepreneur doit faire ses comptes, convaincre de nouveaux clients et entretenir son matériel. Il s’engage également à vendre l’eau un centime le litre. « Quand une personne a un intérêt à ce que cela fonctionne, indique le directeur général délégué de l’association, le projet devient pérenne. Cette responsabilisation de l’entrepreneur permet un accès à l’eau potable dans la durée.

Aujourd’hui, 350 000 personnes consomment chaque jour de l’eau issue du projet 1001fontaines. Nous avons démontré la durabilité et la réplicabilité de notre modèle. Nous espérons donc inspirer d’autres acteurs du changement, notamment les ONG locales, pour que nous puissions travailler en partenariat et ainsi changer d’échelle. 

Nous collaborons par exemple avec Sulabh, la plus grosse ONG d’Inde, qui apporte les toilettes aux populations qui en sont privées. En unissant nos forces, nous couplons eau potable et assainissement, c’est la clé pour réduire drastiquement les maladies hydriques. »

1001fontaines connaît déjà un très grand succès populaire, elle a remporté le « prix du public » du Google impact Challenge France 2015. L’association a maintenant pour objectif d’atteindre un million de bénéficiaires d’ici 2020. Pour ce faire, elle doit lever 10 millions d’euros en quatre ans. Cette somme peut paraître très importante, mais le modèle économique du projet est tellement innovant que le coût pour une eau saine n’est seulement que de 15 $ par bénéficiaire et pour toute sa vie !

Julien Ancele précise que de nombreuses solutions sont aujourd’hui disponibles. « Il faut juste les mettre en avant. Ces initiatives sont en train de démontrer que l’on peut atteindre une échelle que l’on pensait inatteignable il y a encore quelques années. »

Vous l’aurez compris, 1001 fontaines c’est de l’eau potable pour tous, un modèle mêlant social et économie responsable et une solution opérationnelle. En cette journée mondiale de l’eau placée sous le signe de l’emploi, aidons cette formidable association à se développer encore davantage !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir 1001 fontaines !

Je découvre toutes
ses actualités

Close