rbKsfVhtLRWz C. a rejoint la communauté.

1 milliard d’euros pour une eau potable en Afrique

Par l'équipe Oneheart, le 26 janvier 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La plateforme de crowdfunding It’s About My Africa et l’entreprise Sunwaterlife ont lancé une campagne pour apporter l’eau potable à toute l’Afrique.

En 2010, l’Assemblée générale des Nations Unies a reconnu l’accès à l’eau potable comme un droit fondamental. Cinq ans plus tard, 850 millions de personnes dans le monde n’y avaient toujours pas accès. Parmi elles : 300 millions d’Africains.

Pour répondre à ce constat alarmant, la plateforme de crowdfunding de projets solidaires africains It’s About my Africa, en partenariat avec la société Sunwaterlife,  a lancé la première campagne de levée de fonds destinée à rendre l’eau potable dans les zones les plus touchées d’Afrique.

Jusqu’au 20 février 2016, l’initiative « 1 milliard d’euros pour une eau potable en Afrique », propose de changer la vie de 100 millions d’Africains.

Un projet utopique ?

Cette campagne est particulièrement ambitieuse et peut sembler irréalisable. Mais tout est prévu. En fonction des plafonds de financement qui seront atteints, l’installation des systèmes de purification s’opérera localement, de manière graduelle et par niveaux d’urgence au sein des zones touchées.

Les pays les plus touchés par le manque d’eau potable sont le Tchad (49%), Madagascar (48%), et le Niger (42%).

L’idée n’est pas uniquement d’installer des solutions techniques pour purifier l’eau. Il s’agit d’en assurer le suivi, la logistique et sa diffusion auprès des populations locales. Les systèmes de purification seront ainsi installés avec des partenaires locaux qui en assureront la maintenance.

Eau polluée : conséquences pour la santé

Même lorsque les populations disposent d’un point d’accès à l’eau, dans de nombreux pays cette eau demeure de mauvaise qualité.

La campagne rappelle que cette consommation d’eau polluée tue plus d’enfants dans le monde que les guerres ! Elle entraîne un grand nombre de problèmes sanitaires et sociaux pour les consommateurs : 

  • Les maladies dues à l’absorption de virus, bactéries (Ebola, cholera, hépatite A et E, dysenterie, tétanos, amibes…),
  • L’appauvrissement des zones rurales,
  • La mortalité infantile,
  • Le temps dépensé par la population pour aller chercher de l’eau, empêchant les enfants d’aller à l’école et les femmes d’avoir une activité professionnelle.

Apporter l’eau potable à tous les Africains, c’est lutter contres les maladies, la pauvreté, la mortalité infantile ou encore l’illettrisme. Alors, rendez-vous sur le site internet It’s About My Africa, et devenez un acteur du changement !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close