Réduire le gaspillage alimentaire : les recettes qui marchent

Publié le 18 novembre 2016 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h54)
Par Ademe
Temps de lecture : 2 mins

Dix grands magasins ont appliqués les recettes de l'Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) pour réduire le gaspillage alimentaire. Et ça marche.

Plus d'excuses pour ne pas agir. L'Ademe a prouvé qu'il est possible de réduire le gaspillage alimentaire. 

Pour se faire, elle s'est associée à dix magasins de cinq grandes enseignes (Carrefour, Intermarché, Système U, E. Leclerc et Auchan). Elle leur a proposé d'appliquer une dizaine de mesures. Et le résultat est bluffant : en trois mois, ces magasins ont diminué de 22% leurs invendus alimentaires et réduit de 160 tonnes la masse de produits jetés. Ce qui représente une économie annuelle moyenne de 70 000 euros par magasin.

Pour rappel, la distribution produit 14% du gaspillage alimentaire global. Soit 1,4 million de tonnes de produits perdus. 

Les principales mesures 

Nommer un membre de l’équipe « responsable anti gaspi ». Un coach Anti-Gaspi’ par magasin permet de réduire environ de 10% le gaspillage. 

- Diminuer le nombre de références : Un nombre trop important de références peut générer une quantité importante de produits jetés car non vendus.  

-  Mettre en place une zone isolée pour les produits étiquetés en promotion car proche de la date limite de consommation. La mise en place de cette zone contribue à augmenter les ventes (+20 %), tout en réduisant les pertes.

- Organiser la vente assistée des fruits et légumes, en formant les équipes de ces rayons pour éviter leur manipulation par les clients. La vente assistée engendre une baisse de 30 % des fruits abimés.

Il y a aussi développer la politique du don aux associations, sensibiliser les salariés et les clients...

L’Ademe espère que la campagne mobilisera d'autres magasins. Si l'ensemble du secteur français applique son programme, elle estime possible de réduire le gaspillage de 300 000 tonnes par an générant une économie de 700 millions.

L'association

Ademe

Ademe

Les actions


L' Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe des ministères en charge de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie et de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Notre mission

Pour remplir ses missions, l'ADEME dispose de trois types de compétences :

scientifiques et techniques, pour faire émerger des solutions plus respectueuses de l'environnement ; d'expertise et de conseil, pour accompagner les décideurs dans leurs projets et de faciliter leurs choix, de 'centre de ressources' capitalisant les résultats des expériences de terrain, pour favoriser la diffusion des bonnes pratiques.

L'ADEME participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'Agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en uvre et ce, dans ses domaines d'intervention.

Quatre métiers

Dans le dernier contrat d'objectifs État-ADEME 2009-2012, quatre axes ont été définis :

Connaître : L'ADEME assure l'animation et participe au financement de la recherche et de l'innovation. Elle participe également à la constitution et à l'animation de systèmes d'observation pour mieux connaître l'évolution des filières.

Convaincre et mobiliser : L'information et la sensibilisation des publics sont des conditions essentielles de réussite des politiques en matière d'environnement. Dans ce cadre, l'ADEME met en oeuvre, avec des partenaires pour démultiplier les effets, des campagnes de communication de grande ampleur pour faire évoluer les mentalités, les comportements et les actes d'achats et d'investissement.

Conseiller : L'ADEME assure un rôle de conseil pour orienter les choix des acteurs socio-économiques. La diffusion directe par des relais de conseils de qualité est une composante majeure de la mise à disposition de l'expertise de l'Agence (aide aux maîtres d'ouvrage, soutien aux relais et réseaux d'acteurs pour démultiplier l'offre de conseils). L'ADEME élabore également des outils et des méthodes adaptés aux attentes de ces acteurs.

Aider à réaliser : Pour les aides directes à la concrétisation des projets, l'ADEME déploie des types de soutien financier gradués. Elle favorise également la mise en uvre de références régionales et nationales.

Nos 5 domaines d'intervention :

Déchets,
Sols pollués et friches,
Énergie et climat,
Air et bruit,
Actions transversales (production et consommation durable, villes et territoires durables).

Nous contacter

Par Internet

www.ademe.fr