Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Pour rassurer les enfants, cet artiste transforme une salle de scanner en un magnifique paysage fleuri

Publié le 17 novembre 2020 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Takashi Murakami, artiste japonais, a récemment investi le Children’s National Hospital de Washington DC, aux Etats-Unis, en décorant toute une salle d'examen. L’objectif : permettre aux enfants de se détendre et les faire sourire lors de leurs scanners. 


Un scanner entièrement recouvert de motifs fleuris pour rassurer les enfants

On sait combien l’atmosphère des hôpitaux peut être pesante, surtout pour les enfants. Mur gris, odeur de désinfectant, lumières froides... Les salles des scanners ne dérogent pas à la règle. Entre bruit assourdissant et décoration inexistante, on peut comprendre l’intimidation des enfants. Face à ce constat, RxART, une organisation à but non lucratif qui ambitionne de rendre les établissements de santé moins anxiogènes pour les enfants, a fait appel au célèbre artiste japonais, Takashi Murakami, pour transformer une salle de scanner en un magnifique paysage de fleurs et de nuages

 

takashi-murakamiOeuvre ©️Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co. Ltd. Tous droits réservés. Photo de Kenson Noel

 

L’artiste a recouvert avec ce motif fleuri, très caractéristique de son travail, non seulement tous les murs de la salle, mais également le scanner lui-même. En effet, le cylindre métallique, souvent source de stress et de peur pour les enfants, s’est transformé en un somptueux tube orné de fleurs. Cette création semblable à une porte d'entrée vers un univers merveilleux, a de quoi rassurer les enfants, même les plus craintifs. « Nous espérons qu'aucun enfant n'ait à venir ici (dans la salle de scanner, NDLR.), mais si c'est le cas, nous voulons les rassurer sur le fait qu'ils bénéficient des meilleurs traitements » témoigne le Docteur Dorothy Bulas, responsable du Département d'Imagerie diagnostique et de radiologie au Children’s National Hospital.

 

De multiples initiatives pour égayer le quotidien des enfants hospitalisés


En France, l’artiste Bam Graffeur, avait lui aussi décoré les murs austères du service de pédiatrie de l’hôpital de Valenciennes de ses fresques murales. Principalement inspirées de l’univers des comptes Disney, son travail avait rendu le sourire à des centaines d’enfants hospitalisés. 

bam-graffeur

Crédit photo : BAM - Fresque réalisée sur un des murs de l’hôpital de Valenciennes (Nord)

 

Tout comme Takashi Murakami et BAM, l’association Mon’a essaie d’égayer les séjours hospitaliers des enfants malades en les faisant participer à des ateliers créatifs. Chaque semaine, des bénévoles proposent aux enfants de découvrir un artiste et de s’en inspirer pour créer leur propre œuvre d’art. L’association Cékedubonheur oeuvre aussi pour améliorer la qualité de vie des enfants hospitalisés à travers des animations, des sorties, des événements, des rencontres mais également en finançant des projets d’aménagement au sein des services.