Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Pour réduire les déchets de la salle de bain, ils créent un dentifrice à croquer

Publié le 11 octobre 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h56)
Par Mélanie Appadoo
Temps de lecture : 4 mins
Composés majoritairement de plastique, les tubes de dentifrices sont difficilement recyclables et finissent aujourd'hui incinérés. Outre leur impact environnemental, ils sont également pointés du doigt pour leur composition. Face à ce constat et afin de réduire ces déchets de nos salles de bain, Aymeric Grange et Thomas Arnaudo ont fondé 900.care, à l'origine de produits d'hygiène respectueux de l'Homme et de la planète. Parmi leurs produits phares : un dentifrice sous forme de pastilles à croquer présenté dans un contenant rechargeable à l'infini. Thomas Arnaudo nous présente les avantages d'un tel dentifrice.

3 000 tonnes de plastiques provenant des tubes de dentifrice


Il est dans toutes les salles de bain et fait partie de notre quotidien. Le dentifrice assure une bonne hygiène bucco-dentaire et est fortement recommandé par les dentistes. Aujourd’hui, un tube de dentifrice dure un mois et demi en moyenne. Malheureusement, même quand on pense que le tube est "vide", il ne l’est jamais vraiment : en effet, 4 % du dentifrice reste dans le contenant et est donc gaspillé. De plus, dans le monde 3 000 tonnes de tubes de dentifrice (généralement faits en plastique) finissent incinérées chaque année car ils sont difficilement recyclables.

Pour Thomas Arnaudo et Aymeric Grange, le déclic s’est fait devant la poubelle de la salle de bain : « On en vient à vider cette poubelle une à deux fois par semaine. C’est bête, on utilise un tube de dentifrice, on le finit et on le jette pour acheter exactement le même tube mais rempli. » déplore Thomas. Conscients qu’il s’agit d’une aberration, les deux amis s’interrogent : « Toute cette catégorie hygiène-beauté repose sur du plastique à usage unique… Ne peut-on pas enrayer ça et rendre le contenant réutilisable ? » C’est de ce constat qu’est née la marque française 900.care à l'origine de produits d’hygiène bons pour l’Homme et pour la planète.

 

Un dentifrice sous forme de pastilles à croquer, dans un contenant rechargeable


Comment donc se passer du tube de dentifrice ? Le dentifrice, avec ou sans fluor ? Autant d’interrogations qui ont mené les équipes de 900.care, accompagnées par des dentistes, des cosmétologues et des toxicologues, à développer un dentifrice sous forme de pastilles à croquer. « On a fait attention aux ingrédients de notre dentifrice et évité des ingrédients controversés comme le sodium lauryl sulfate [NDLR. l’ingrédient qui fait mousser]. » Le dentifrice de 900.care est donc composé de 5 ingrédients : le citrate de potassium pour protéger les gencives, le carbonate de calcium pour conserver les dents blanches, la silice pour prévenir la coloration des dents, le fluor pour éviter l'apparition des caries et la menthe pour assurer une bonne haleine. Il suffit de croquer dans la pastille, de mâcher quelques secondes jusqu'à obtenir une pâte, puis de brosser à l'aide d'une brosse à dent humidifiée afin d'avoir un effet légèrement moussant.

Pour ce qui est du fluor, de plus en plus pointé du doigt pour ses effets toxiques sur la santé, Thomas nous rassure : « 100% des dentistes disent que le fluor est la meilleure matière première, la plus efficace contre les caries. Le fluor est controversé si on l’utilise en trop grande quantité, sauf qu’on est dans des quantités réglementaires. » En effet, chaque pastille à croquer contient une quantité de fluor à ne pas dépasser et présente ainsi moins de risques pour la santé. 

Par ailleurs, contrairement aux tubes de dentifrice classiques fabriqués généralement en Asie, les pastilles de 900.care sont quant à elles, fabriquées en France, précisément à Chartres en Eure-et-Loir, avant d’être emballées dans des contenants en plastique recyclé, à Oyonnax dans l’Ain. « Il existe des déchets plastiques sur Terre, autant les réutiliser pour leur donner une seconde vie, le plastique recyclé n’est pas énergivore à produire » explique Thomas. Une fois le contenant vidé, il est possible de commander une recharge de 62 pastilles directement sur le site de 900.care et de la recevoir dans sa boîte aux lettres. À long terme, 900.care entend récupérer les contenants pour les recycler, tout comme elle le fait déjà avec son déodorant.

 

dentifrice-pastille-900.care
Le dentifrice à croquer de 900.care accompagné de son contenant rechargeable à l'infini ©900.care  

 

« Faire naître le déclic écologique dans toutes les familles »


Très vite, le dentifrice sous forme de pastilles à croquer s’est fait sa petite place au sein des foyers français et séduit les enfants qui prennent plaisir à se brosser les dents. Pour Thomas, « si cette nouvelle génération préfère les pastilles et s’habitue à les prendre, on peut très bien imaginer que ce soit la norme de demain. »

Outre son dentifrice à croquer, la marque de produits de salle de bain s’engage dans une démarche de zéro déchet dans la salle de bain. Elle propose pour cela, d’autres produits pour salle de bain à recharger à l’infini : un gel douche, un gel pour les mains et un déodorant. Pour l’équipe de 900.care, le plus important est de rendre les produits accessibles au plus grand nombre. « Notre raison d’être c’est de faire naître le déclic écologique dans toutes les familles. On se rend tous bien compte qu’il y a un problème de pollution, on veut rendre accessible l’écologie, qu’elle ne soit pas moralisatrice, qu’elle soit joyeuse, pratique et qu'elle ne soit pas à chaque fois dans le compromis » conclut Thomas.