Marathon de Paris : une Gambienne participe avec un bidon d'eau sur la tête

Publié le 13 avril 2015 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h54)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Siabatou Sanneh, une Gambienne en tenue traditionnelle, a participé au Marathon de Paris qui s'est déroulé ce week-end et portait le dossard n°64173. En marchant avec un bidon d'eau sur la tête, elle a voulu sensibiliser le public à l'accès à l'eau en Afrique.

Alors que le Forum Mondial de l'eau a ouvert ses portes en Corée du Sud  ce 12 avril, Siabatou Sanneh portait le message "En Afrique, les femmes parcourent chaque jour cette distance pour de l'eau potable", "aidez-nous à réduire la distance". Trois fois par jour, la Gambienne va chercher de l'eau avec ses deux filles pour la cuisine, le linge, et l'hygiène. Elle insiste également sur la mauvaise qualité de l'eau pendant les saisons des pluies qui provoque des maladies parfois graves, voire mortelles. Sa participation au marathon était donc importante pour montrer que des populations dans le monde n'ont pas accès à une eau potable et de qualité. L'ONG Water For Africa a lancé une campagne de collecte de fonds pour financer des pompes à eau dans le village de Siabatou Sanneh et dans d'autres villages. Il faudrait entre 200 et 300 pompes à eau en Gambie pour permettre à toute la population d'avoir accès à l'eau selon l'ONG Water For Africa.

Le Forum Mondial de l'eau qui a lieu tous les trois ans réunit tous les acteurs qui agissent pour l'accès à l'eau : universitaires, institutions de recherche, entreprises, réseaux professionnels, gouvernements, ONG, gouvernementaux... Près de 170 pays vont participer aux débats pour trouver des solutions ensemble. Les problématiques autour de l'eau et l'assainissement ne cessent d'être répétées par les associations telles que Solidarités International, UNICEF ou encore 1001 Fontaines. L'augmentation de la population mondiale, l'urbanisation qui s'étend, les changements climatiques... L'eau est une ressource qui devient de plus en plus rare et précieuse qu'il faut préserver. Le Forum Mondial de l'eau a été crée pour prendre en main les enjeux liés à l'eau et inciter les acteurs à trouver des solutions pour une gestion plus durable de l'eau.