Le lynx ibérique sauvé de l’extinction en Espagne et au Portugal

Publié le 23 mars 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 3 mins

Alors qu'il avait presque disparu de la région ibérique, le lynx a finalement échappé à l'extinction dans certaines régions espagnoles et portugaises, grâce à un programme de conservation initié il y a presque 20 ans. On compterait désormais près de 1 000 lynx dans l'ensemble de la péninsule.

Le lynx ibérique préservé grâce à un programme de conservation 


Le lynx ibérique a longtemps été considéré comme une espèce en voie d'extinction, par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). En cause, le braconnage et la réduction, peu à peu, de leur habitat naturel, qui elle, est due aux différents projets de construction. Tout cela a considérablement réduit la population de cette espèce à tel point qu’en 2002, on comptait 94 lynx dans différentes régions, en Espagne et au Portugal. Cependant, selon les informations de France Info, ils seraient désormais près de "1 000 lynx ibériques dans l’ensemble de la péninsule". 


Dans le cadre d’un programme de conservation entamé il y a presque 20 ans, de nombreuses actions ont été mises en place afin de favoriser la préservation et le retour du lynx ibérique dans ces régions. Des lynx, élevés en captivité, ont par exemple été réintroduits dans leur milieu naturel où une opération de reboisement a aussi été effectuée. En plus de ces différentes mesures, des tunnels ont été construits afin de permettre la traversée des lynx des routes très fréquentées, en toute sécurité. Aujourd’hui, le lynx ibérique peut être aperçu dans le sud de l’Espagne, en Andalousie, de l’autre côté de la frontière portugaise et jusqu’à Barcelone. 


En France, le centre Athenas dans le Jura oeuvre pour la préservation de cette espèce 


Sur le territoire français, le centre de sauvegarde de la faune sauvage Athenas, implanté sur la commune de L’Étoile dans le Jura, oeuvre quotidiennement pour la préservation du lynx ibérique. En effet, en France, le lynx a officiellement disparu depuis le 19e siècle mais des espèces, issues des réintroductions initiées dans les années 1970, sont encore présentes sur le territoire. On estime qu'il y a environ 150 lynx présents dans le Jura.  Depuis son ouverture en 1987, le centre de sauvegarde de la faune sauvage Athenas a recueilli 67 lynx en difficulté : « Il s’agissait d’individus victimes de collision routière, de trafic d’animaux, de braconnage, et pour 34 d’entre eux, de jeunes orphelins dont la mère avait disparu subitement », précise le centre Athenas sur son site web.

 

Pour la plupart de ces animaux, la circulation routière et le braconnage sont les deux principaux facteurs de leur disparition. Le braconnage serait particulièrement intense dans le Jura où le lynx est perçu comme une menace par les chasseurs : « Chaque année en Franche-Comté au minimum 10 individus (soit 15% de la population) sont victimes de ces deux facteurs de destruction », ajoute le centre Athenas. Ce dernier, seul organisme qui agit activement pour la préservation du lynx, appelle les citoyens à les soutenir afin de contribuer aux sauvetages, aux soins, aux élevages, aux suivis et enfin aux remises en liberté des espèces admises au Centre.

 

Par Léa Bourgoin