Landes : un centre de la biodiversité ouvre ses portes à Pouydesseaux

Publié le 17 juillet 2020 (modifié le 23 mars 2022 à 16h38)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Ancien lieu d’étude sur les batraciens, le Centre de biodiversité Jean-Rostand ouvre aujourd’hui ses portes au grand public. S’étendant sur 30 hectares, le site est aujourd’hui un lieu d’observation remarquable de la faune et la flore.


« Quels enfants allons-nous laisser à notre planète ? » 


« Beaucoup se posent la question de savoir quelle planète nous allons laisser à nos enfants, mais une autre question devrait tous nous interpeller : quels enfants allons-nous laisser à notre planète ? », disait Edgar Morin, sociologue français. Cette question est en fait la raison d’être du centre. Ce dernier ouvre ses portes ce vendredi 17 juillet à Pouydesseaux (40), et vise particulièrement la jeunesse.


Le parc s'étend sur 30 hectares de végétation et se visite grâce à un parcours de 3,5 km, longeant 3 lacs et un petit ruisseau. Comprenant une douzaine de modules sur le cycle de l’eau, la forêt et les arbres, la géologie, les grandes espèces menacées, la permaculture, la problématique des déchets ou encore les insectes pollinisateurs, le parcours Jean-Rostand est ludique et pédagogique pour apprendre et comprendre afin de mieux protéger la nature.

 

Carte du parcours. ©centredebiodiversite.com

 

Un lieu de vie en évolution constante


L'idée du parc dans sa conception est « de passer d'un monde de libre échange à un mode de juste échange, du jetable au durable et de la compétition à la coopération » explique Pierre Douay, Directeur du centre et ancien photographe animalier. Pour sa construction, des étudiants de l’Ecole supérieure de design des Landes ont conceptualisé et élaboré les différents modules du parcours à partir de matériaux trouvés sur place (bois de pin, de châtaignier et d’acacia) ou de récupération, pour préserver la biodiversité.

Pour Pierre Douay, « le centre sera en évolution permanente ». Le directeur du centre souhaite y accueillir aussi bien des artistes, des peintres ou des photographes pour les différentes expositions se trouvant le long du parcours. « Il faut que ce soit un lieu culturel, un lieu de vie important pour le territoire ». Pour cette première année, ce sont 250 photos du directeur photographe qui sont exposées sur le site. Tous les continents et les milieux naturels y sont représentés ainsi que plus de 150 espèces animales.


Prix de l’entrée : 10 euros pour les adultes, 5 euros pour les moins de 12 ans. 

 

 

Par Chloé Sappia