Il construit un IGLOU pour les sans-abri

Publié le 20 février 2018 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 3 mins

Par Mélanie, qui kiffe de ouf ce projet !

 

Selon le dernier rapport annuel de La Fondation Abbé Pierre sur l’état du mal-logement en France, 143 000 personnes sont sans domicile en France. De plus, 50% des personnes qui appellent le 115 ne sont pas sûres d’avoir une place dans un centre d’hébergement. Face à cette dramatique situation, Geoffroy de Reynal crée un refuge d’urgence pour protéger les sans-abri du froid : l'iglou.

 

Le Plan Grand Froid toujours activé pour venir en aide aux sans-abri

 

Malgré les places d’hébergement d’urgence ouvertes dans 14 départements de France par les autorités locales et départementales, associées aux actions remarquables des associations qui viennent en aide aux sans-abri, nombreux sont-ils à devoir passer la nuit dehors, dans le froid, faute d’hébergement.

 

Proposer une solution d’urgence : l’ambition de Geoffroy de Reynal

 

C’est en décembre 2017 à Bordeaux que cette formidable initiative voit le jour, une initiative qui on l’espère, s’étendra sur toute la France ! L’iglou, comme son nom l’indique, a la forme de cet abri construit à partir de blocs de neige et constitue un véritable refuge à destination des sans-abri pour les protéger du froid.

 

Mais qui se cache derrière cette innovation révolutionnaire ? Geoffroy de Reynal est un ingénieur en énergies renouvelables de formation; il a imaginé et conçu un abri isotherme pour protéger les sans-abri du froid. C’est après un voyage au Monténégro, agréablement surpris par l’absence totale de personnes vivant à la rue, que l’idée de l’Iglou est née.

 

La phase de test est lancée en décembredernier : 9 iglous sont installés dans 3 squats sans chauffage en région bordelaise où 300 personnes sont contraintes de dormir à la rue chaque jour.

 

Le concept séduit rapidement la toile pour son efficacité. L’iglou remporte d’abord la 4ème édition de la Social Cup, un concours proposé par la Banque Postale, Make Sense et la plateforme de financement participatif KissKissBankBank, qui accompagne les entrepreneurs sociaux dans la réalisation de leurs projets. Il y a quelques semaines encore, Geoffroy lancait une campagne de crowdfunding sur la plateforme de financement participatif Ulule, une campagne plus que réussie puisque que le projet a atteint plus de 300% de son objectif  avec plus de 500 contributeurs en quelques semaines à peine !

 

Grâce aux fonds récoltés, Geoffroy ambitionne d’améliorer le design de l’iglou, d’y intégrer un toit réversible pour l’été, et faire en sorte qu’il soit modulable pour les familles.



Qu’est-ce que l’iglou ? Comment ça marche ?

 

L’iglou est un abri isotherme qui protège du froid jusqu’à -5°C. En effet, c’est grâce à la chaleur humaine que la température intérieure peut monter jusqu’à 15°C pour une personne et 20°C pour un couple. Il est conçu avec de la mousse polyéthylène résistante au froid qui est elle recouverte d’une couche aluminium, matière ignifuge. Contrairement à une tente classique, l’iglou est facile à monter, à démonter, à plier, à transporter et est très confortable convenant à un couchage régulier. Certes, il existe une différence de prix entre l’iglou et la tente, l’iglou coûtant à peu près 200 euros, mais il se veut être une réelle solution rapide et efficace pour venir en aide aux sans abri. De plus, le refuge protège son utilisateur non seulement du froid mais aussi des intempéries ou encore des éventuels incendies. Pour finir, l’iglou est équipé d’une lampe solaire et est entièrement recyclable.

 

 

Outre ses aspects fonctionnels et pratiques, l'iglou permet à son utilisateur d'avoir son propre espace d'intimité. Le fondateur souligne que ce dernier contribue à une bonne ambiance dans les squats : “on remarque une super bonne ambiance dans ces squats parce que les personnes justement se retrouvent ensemble quand elles veulent et quand elles veulent leur intimité et leur sécurité, elles entrent dans leur iglou” raconte-t-il au micro de mouv.fr. En revanche, il souligne que ce dernier "ne remplacera jamais des centres d’hébergement classiques", il ne s’agit pas d’“une solution pérenne” mais plutôt d’une solution d’ “urgence".

 

Faire en sorte que plus personne ne dorme dehors


Bénéficiant déjà du soutien de l’association Médecins du Monde, qui s’engage depuis plus de 30 ans à sauver les vies des personnes les plus vulnérables, Geoffroy espère convaincre les structures associatives et les pouvoirs publics afin que plus personne n’ait à dormir dehors. Pour rencontrer l’équipe de choc qui se cache derrière ce formidable projet, faites un saut à La Ruche de Bordeaux, espace de co-working réunissant une grande communauté d’entrepreneurs qui construisent au quotidien des solutions d’avenir.  66 rue Abbé de l’Epée 33000 Bordeaux