Grâce à un scan de l’oeil, il est possible de prédire les risques de crise cardiaque

Publié le 25 avril 2022
Par Julie MARIE
Temps de lecture : 2 mins
Une intelligence artificielle (IA) développée par des chercheurs belges permet de détecter par un simple scan de la rétine si une personne a des risques de crise cardiaque et quand cela pourrait arriver. Chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d’arrêt cardiaque en France, selon la Fédération Française de Cardiologie.

Les maladies cardiovasculaires, principales causes de décès prématurés dans le monde

Les organes et cellules du corps humain sont approvisionnés en oxygène grâce au sang qui y circule. Si cet apport d'oxygène -qui est indispensable au bon fonctionnement de notre système- s’interrompt dans un organe, les cellules en sont privées et meurent : on parle alors de crise cardiaque. Les maladies cardiovasculaires, principales causes de décès prématurés dans le monde, peuvent être fatales si elles ne sont pas prises en charge très rapidement. Leurs symptômes (sueurs, nausées, douleur thoracique…) sont souvent difficiles à reconnaître et certains patients n’ont parfois aucun signe annonciateur. Beaucoup tardent donc à se rendre chez un médecin, mettant leur vie en danger. Il est alors nécessaire de pouvoir identifier à l’avance les personnes les plus à risques afin de les sensibiliser, ce qui les rend plus attentifs à certains signes d’alerte.

Des chercheurs de l’université de Louvain (Belgique) ont annoncé dans un communiqué publié le 25 janvier 2022 dans la revue Nature Machine Intelligence, avoir réussi à prédire le risque de crise cardiaque sur la base de scans oculaires. La technique consiste en une analyse de l’activité dans la rétine par une intelligence artificielle, un examen non douloureux et peu coûteux. Les scientifiques ont d’abord utilisé une banque d’image de la rétine de plus de 5 000 scans pour définir précisément quels critères pourraient être annonciateurs d’une crise cardiaque, comme par exemple les modifications de la densité des vaisseaux sanguins dans les yeux. Ils ont ensuite appris à une IA à repérer ces critères

Une technique révolutionnaire pour le dépistage des maladies cardiaques

Le système d’intelligence artificielle des chercheurs de l’université de Louvain aurait un taux de réussite compris entre 70 % et 80 % et serait utilisable dès les prochains mois. Actuellement, les risques de crise cardiaque ne peuvent être établis que par échocardiographie ou par une IRM du cœur. Pour les scientifiques, cette nouvelle technique devrait à l'avenir révolutionner le dépistage des maladies cardiaques qui pourront désormais être détectées au cours d’un simple examen oculaire de routine. Les scanners rétiniens sont de plus accessibles financièrement et déjà présents dans de nombreux cabinets d’opticiens. Grâce à cette méthode de dépistage, les patients concernés par un risque élevé de crise cardiaque seront rapidement orientés vers les services spécialisés, ce qui pourrait sans doute permettre de sauver des vies.