Et si vous partiez à la chasse aux boîtes à lire ?

Publié le 1 décembre 2016 (modifié le 20 février 2023 à 22h15)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Jusqu'au 6 décembre, se tient la Social Good Week, la semaine du web social et solidaire. Une thématique qui nous est chère chez One Heart. C'est pourquoi nous vous présentons, tout au long de l'événement, une série d'initiatives qui vous donnent les moyens d'agir sur le web. Deuxième volet : Recyclivre et sa chasse aux boites à lire.

C'est quoi une boite à lire ?

C'est une sorte de bibliothèque de rue gratuite. Elle peut prendre la forme d'une boîte à lettre, d'une cabine téléphonique... Deux options s'offre vous : vous pouvez y déposer ou emprunter gratuitement un livre. Importé d'Amérique, ce concept intelligent permet de rendre la lecture accessible au plus grand nombre.

Où les trouver ?

Mises en place par des particuliers, associations, médiathèques, ces boîtes essaiment un peu partout en France.  Pour les trouver, Recyclivre a eu une idée ingénieuse : créer un annuaire collaboratif boite-a-lire.com sur lequel les internautes peuvent référencer les boites à lire de leurs quartiers, villages, villes, régions, ainsi que celles qu’ils découvrent par hasard. 

A ce jour, 684 boites sont référencées, en France ou ailleurs : Belgique, Suisse, Suède, Canada... Encourageant ! Mais vous pouvez aller plus loin...

Partez à la chasse aux boites à lire !

Jusqu'au 6 décembre, Recyclivre vous met au défi d'exploser le compteur. Vous êtes invités à participer à la chasse de ces petites installations ! Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur le site boite-a-lire.com et de soumettre une boite à lire, en remplissant une fiche d'information et en ajoutant une photo.

L'opération a de grande chance de rencontrer un succès. "Nous savons que le concept séduit. Nous avons 25 000 followers sur les réseaux sociaux", témoigne Sarah, salarié de Recyclivre.

Qui est Recyclivre ?

C'est une entreprise sociale et solidaire qui recycle les livres intelligement. "Nous les récupérons chez des particuliers ou auprès d'associations, entreprises, collectivités ; nous les trions puis les revendons sur internet. Pour chaque livre vendu, nous reversons 10 % de la somme à l'association Lire et faire lire. Portée par Alexandre Jardin, elle organise des ateliers de lecture intergénérationnels", explique Sarah.

Envie de recevoir de bonnes ondes ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine de nouvelles façons d'agir à votre echelle !