Elle restaure des jeux de société pour les revendre bon marché et créer du lien

Publié le 29 novembre 2021 (modifié le 10 décembre 2021 à 12h20)
Par Anne-Sophie de Monès
Temps de lecture : 4 mins
Le site Ludessimo permet d’acheter des jeux de société d’occasion remis à neuf par Brigitte Thomas, une passionnée. On peut aussi confier ses jeux à Brigitte qui les remettra en état pour leur permettre de vivre à nouveau, de satisfaire d’autres personnes. Ludessimo est une histoire de recyclage, de partage, de générosité et d’éducation. Nous avons rencontré Brigitte, une femme bouillonnante d’idées, de projets et d’amour.

Un parcours atypique qui mène à un projet écologique 

L’idée lumineuse de Ludessimo est l’oeuvre de Brigitte Thomas, une mère de famille au parcours atypique et "riche en chemins différents" comme elle aime le dire. Après une carrière dans le socioculturel et l’animation dans les quartiers difficiles, Brigitte se retrouve sans emploi à 46 ans. Alors qu’elle n’avait pas passé son bac, elle se lance le défi de reprendre les études. Malheureusement, le nouveau diplôme qu’elle vient d’avoir en poche ne l’aide pas à trouver un emploi. Sans revenu, elle commence à vendre des jeux de société qu’elle avait en grande quantité et réfléchit à un projet entrepreneurial autour des jouets upcyclés.

De plus, à l’occasion d’un bilan de compétences et d’un test de psychologie, elle s'aperçoit qu’elle a un QI particulièrement élevé (154). Brigitte découvre ainsi un trésor dont elle n’avait pas conscience et gagne en confiance, une aubaine pour elle qui est issue d’une famille modeste de 7 enfants, qui a grandi avec une mère analphabète et qui n'a pu passer son BAC. De fil en aiguille, Brigitte passe plus sereinement du social au commerce. 

Ludessimo, quand l'aspect social rejoint le commercial

Brigitte Thomas a la fibre sociale ancrée en elle et la valeur du respect des biens. « Je veux nettoyer, rénover, rendre beau à nouveau un objet, un jeu et je souhaite avant tout passer le message qu'il est important de prendre soin de ce qu’on possède » partage-t-elle. La logique de Ludessimo est commerciale mais vertueuse écologiquement et socialement. Sur ce site que l'on pourrait qualifier de seconde main et même de troisième main, on y retrouve les jeux que Brigitte récupère qui viennent directement des particuliers (avec qui elle en profite pour créer du lien) et qui sont parfois issus de ressourceries et d’associations.

Le projet décolle en août 2020 quand elle annonce sur son groupe Facebook qu’elle va faire un tour de France pour collecter les jeux. Les promesses de don affluent alors d’un seul coup. Une enseignante du Luxembourg lui propose même de lui créer une carte de France interactive avec 23 points de collecte. Alors que Brigitte ne dégage à l’époque que 800 € de salaire, elle investit dans un minibus qu’elle divise en deux : un espace couchage et un autre dédié au stockage.

Elle va parcourir 7 500 km et récolter 1,6 tonne de « marchandises ». Elle garde 1,4 tonne de jeux de société et redistribue certains jouets à des associations. Elle compare son "tour de France de collecte de jeux" à un grand jeu géant à très grande l’échelle, celle de la France. Ce jeu est pour Brigitte, chargé en aventures, rebondissements et riches rencontres. 

Ludessimo-jeux-upcycling
Brigitte Thomas dans sa caverne d'Ali Baba Ludessimo de jeux
upcyclés ©Ludessimo

 

Des dons de jeux d’une extrême générosité

Brigitte est très souvent touchée par les dons qu’elle reçoit. Ces jeux sont parfois des histoires de vie qu’on lui confie. Elle nous cite l’exemple d’une femme de 86 ans, sans enfant qui a décidé de lui donner 10 jeux qu’elle avait conservés depuis son enfance. Parmi eux, certains étaient fabriqués par son père comme des dominos en bois ou un jeu d’osselets en os de gigot d’agneau. Elle évoque aussi un collectionneur qui lui a offert sa précieuse collection de 1 000 jeux. La quantité est si grande, qu’il lui donne par tranche de 250, prenant le temps de les nettoyer de son coté et d’organiser les envois. 

Les donateurs savent que Brigitte prendra soin de leurs pépites, qu’elle va les bichonner avant de les remettre entre les mains d’autres joueurs. Ainsi ces jeux continuent à vivre. Brigitte met un point d’honneur à ne pas enlever les dédicaces sur les jouets, les prénoms des anciens propriétaires ou leur message, pour ne pas effacer leur passé. « J’ai conscience que je reçois ces jeux, véritable patrimoine, en héritage » confie-t-elle.

Comment commander des jeux d’occasion et en donner ?

Si vous voulez fournir des jeux à Ludessimo c’est très simple. Il suffit de les mettre dans un carton, le peser et envoyer un mail à ludessimo@gmail.com en indiquant le poids du colis. Vous recevrez en retour un bordereau d’expédition Mondial Relay et pourrez déposer le colis dans un point collecte proche de chez vous. Brigitte accepte tous vos jeux, complets ou incomplets (sauf les puzzles incomplets car il n’est pas possible de les réhabiliter).

Pour acheter les jeux d’occasion réhabilités par les douces mains de Brigitte, un grand choix s’offre à vous sur le site marchand Ludessimo : plus de 4 500 jouets y sont en vente.

Dans la même veine que Rejoué, Ludessimo propose une formidable opportunité de faire des cadeaux de Noël écoresponsables.