Elle crée une colocation solidaire et inclusive pour personnes handicapées

Publié le 13 novembre 2020 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

L'inclusion par la cohabitation, voilà le projet du Club des Six, une association qui a mis en place des colocations entre personnes en situation de handicap. Des professionnels les accompagnent pour les aider dans les actes essentiels du quotidien et leur insertion dans la société. En partenariat avec Selection Reader's Digest, nous avons rencontré sa fondatrice, Maïlys Cantzler.

Une colocation inclusive 

Le Club des Six, fondée par Maïlys Cantzler, est une association qui permet à des personnes en situation de handicap de vivre en colocation tout en stimulant leur motricité et leur cognition. Ce projet est né alors que Sabrina, la soeur de Maïlys, a été victime, en 1999, d'un grave accident de la route qui l'a rendue lourdement handicapée.

Depuis, la volonté de Maïlys d'aider sa soeur à devenir autonome au quotidien tout en étant stimulée et intégrée socialement a grandi. En 2014, le projet d'une colocation inclusive est née, avec la Villa Sabrina, située à la Croix-Valmer, dans le sud de la France (83). L'objectif de cette initiative solidaire est de permettre à ces personnes en situation de handicap physique ou cognitif de "retrouver une vie dans laquelle ils sont dans un principe d'autodétermination" indique la fondatrice au micro de OneHeart.

 

Favoriser l'insertion sociale

Cette colocation permet à ses habitants de combattre l'isolement tout en leur apprenant à redevenir acteur de leur propre vie. La présence 24h/24 et 7j/7 des auxiliaires de vie leur permet de s'insérer véritablement dans la société grâce aux nombreuses activités collectives destinées à développer leur confiance en eux tout en devenant autonome.

Comme une colocation normale, des espaces communs sont mis à disposition et chacun peut cuisiner, faire ses courses... De nombreuses activités sont organisées à l'extérieur (cinéma, musée, expositions) comme au sein de la colocation (travaux manuels, ateliers de stimulation cognitive, soirées à thèmes), toujours dans le but de favoriser l'autonomie et l'insertion sociale. 

Des actions précises pour l'épanouissement personnel

Le Club des Six permet aussi à chacun des colocataires d'avoir un rôle concret au sein de la société grâce à un travail d'utilité sociale. "Ils vont, soit intervenir, par exemple auprès d'enfants en crèche, dans les auto-écoles en prévention routière, auprès de personnes âgées en maison de retraite. C'est ce qui fait qu'ils retrouvent une activité qui prend du sens pour eux et qui les motive à se lever le matin", explique Maïlys.

Le Club des Six compte aujourd'hui six colocations à travers toute la France. Au vu de son succès, l'association espère atteindre l'objectif ambitieux d'une centaine de colocations solidaires avant 2029.

Pour en savoir plus, retrouvez l'article de Selection Reader's Digest consacré au Club des Six.

Par Léa Bourgoin