Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

#DigitalBaby : protégeons nos enfants des écrans avec la Fondation pour l’Enfance !

Publié le 22 septembre 2017 (modifié le 12 mars 2019 à 17h32)
Par Fondation pour l'Enfance
Temps de lecture : 3 mins

Alors que les experts de la petite enfance commencent à s’inquiéter des risques d’une mauvaise consommation des écrans numériques par les tout-petits, la Fondation pour l’Enfance lance une campagne de sensibilisation sur le sujet.

Le numérique a envahi nos vies…. Et donc, celles des tout-petits !

Tout d’abord, rappelons les chiffres pour donner une idée précise de la situation :

  • 1 enfant sur 2 entre 0 et 3 ans utilise un écran interactif nomade
  • 44% des parents d’enfants de moins de 3 ans prêtent leur smartphone à leur enfant pour le calmer
  • 4h10, c’est le temps moyen que passent les enfants de 1 à 6 ans sur internet par semaine

L’avènement des smartphones et autres tablettes a bouleversé profondément nos comportements : c’est une réalité dont il faut tenir compte dans la manière dont les parents vont construire les repères affectifs, sociaux, intellectuels et moteurs de leurs enfants. Et c’est d’autant plus important que les enfants sont jeunes – en effet, les étapes de développement par lesquelles passent les enfants entre 0 et 3 ans sont absolument fondamentales.  

Le défi : accompagner plutôt que d’interdire les usages numériques des tout-petits

Pour la Fondation pour l’Enfance, l’enjeu n’est pas d’interdire les usages numériques chez les tout-petits – mais plutôt de donner des repères utiles et simples pour favoriser un bon usage de ces appareils. Oui, un smartphone peut être utile pour appeler mamie qui habite à l’autre bout du monde, et ainsi permettre de créer des liens réels avec l’enfant. Par contre, il est important de guider les parents dans leurs pratiques, pour favoriser un usage limité et raisonné, qui respecte les étapes fondamentales de développement de l’enfant entre 0 et 3 ans. Apprentissage de la communication et du langage, acquisition de la motricité fine et globale, développement intellectuel, affectif et social : tous ces apprentissages, essentiels pour bien grandir, ne peuvent se faire que par la pratique d’expériences variées, permettant au bébé de découvrir et comprendre le monde qui l’entoure : le numérique en est une, mais bien évidemment pas la seule. Plus important encore, le tout-petit a besoin de partager du temps avec d’autres personnes : c’est pourquoi les usages numériques des enfants de cet âge doivent toujours être accompagnés.

Des vidéos décalées pour montre de « vrais bons usages » du numérique par les tout petits

Pour sensibiliser le grand public, la Fondation pour l’Enfance, conseillée par le One Heart Team, a imaginé une campagne digitale virale, pour rappeler de manière ludique les besoins fondamentaux de l’enfant de moins de 3 ans face au numérique. En vidéo, Victoire, Gaspard, Victor, Noah et Chloé se sont prêtés au jeu pour détourner des situations quotidiennes d’enfants de leur âge : jouer avec une poussette, des cubes, de la peinture ou encore son petit frère… avec des écrans, mais pas comme on l’entend ! De vrais bébés digitaux, qui ont donné leur nom au hashtag fédérateur de la campagne : #DigitalBaby. Retrouvez les 5 vidéos ci-dessous, ainsi que le site de la campagne avec plein de conseils pour bien accompagner le développement des tout-petits dans un monde connecté. Et bien sûr, partagez-les autour de vous !

L'association

Fondation pour l'Enfance

Fondation pour l'Enfance

Les actions


La Fondation pour l'Enfance se bat depuis 1977 pour la défense des droits de l'enfant, et pour améliorer la protection de l'enfance.

Notre ambition : fédérer des porteurs de projets innovants et multipartenaires en faveur de l’enfance.

Nos missions : la lutte contre les violences faites aux enfants, le développement du parrainage de proximité et la sensibilisation autour des usages du numérique chez les enfants, en particulier les tout-petits. Ces trois missions ont un point commun : la volonté de doter les parents de repères éducatifs et comportementaux pour répondre aux besoins de leur enfant, et les aider à se prémunir de difficultés affectives ou sociales ultérieures.