Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Devenu tétraplégique, cet ancien sportif invente un porte-biberon pour simplifier son quotidien

Publié le 6 avril 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 4 mins

Devenu tétraplégique à la suite d’un accident de rugby en 2010, Tony Moggio a décidé de faciliter son quotidien et celui de tous les parents tétraplégiques. En créant un porte-biberon adapté pour nourrir les bébés et jeunes enfants, il permet de pouvoir réaliser, de nouveau, ce petit geste du quotidien. Nous avons contacté Tony Moggio, qui nous raconte son histoire et ce qui l’a amené à développer ce projet innovant.

Faciliter le quotidien des parents tétraplégiques 

Tony Moggio n'avait que 24 ans lorsque "tout s'est effondré" au moment de son accident de rugby qui l'a rendu tétraplégique. L’ancien sportif a, par la suite, passé de nombreux mois en soins intensifs avant d'entamer une longue rééducation. Si ce "long travail" pour retrouver quelques aptitudes n’est pas encore terminé, il garde tout de même espoir. En 2018, après avoir accompli son défi sportif qui consistait à relier, à la nage, le port de Sainte-Maxime et celui de Saint-Tropez, il a décidé de créer l'association Tous pour tous - Ensemble contre les préjugés, qui permet aux personnes à mobilité réduite de s’intégrer dans la société grâce à la mise en place de défis sportifs ou extra-sportifs.

C'est en 2019, alors que sa femme tombe enceinte, que tout s'accélère pour Tony Moggio. Soucieux de trouver des biberons et porte-biberons adaptés aux personnes en situation de handicap et à mobilité réduite, Tony Moggio entreprend des recherches. « À ma grande surprise, il n’y avait rien du tout. J’étais contrarié de ne rien trouver. Il a fallu que j’imagine un système pour moi, pour me permettre de profiter de ce moment privilégié avec mon enfant », révèle-t-il.

Un porte-biberon qui convient aux personnes en situation de handicap et souffrant d'arthrose

Avec Karine Rey, une couturière de la région Occitanie, Tony Moggio a imaginé un contenant en tissu pour accueillir le biberon mais aussi des bouteilles d’eau de 50cl à destination des personnes en situation de handicap mais aussi des personnes souffrant d'arthrose. Ce qui rend le projet innovant, c’est le contenant léger fait d’une matière non irritable réalisé dans la région Occitanie avec des artisans locaux. Afin de permettre au bénéficiaire de manier le porte-biberon à 360 degrés, ils ont conçu une poignée mobile à partir d'une imprimante 3D  : « On a légèrement courbé la poignée au bout car lorsque le biberon est plein, il a tendance à glisser. Grâce à cette légère courbure, on peut le retenir, le coincer avec notre main pour que le porte biberon ne tombe pas », ajoute Tony.

Pour l'utiliser, il suffit de placer le biberon, ou la bouteille, à l'intérieur du porte-biberon. La poignée, qui est amovible, peut être déplacée afin de faciliter le mouvement. À l'intérieur du porte-biberon, fait de tissu, se trouve une matière anti-dérapante très utile pour immobiliser le biberon. Albatros France, société spécialisée dans la fabrication sur-mesure de matériel et appareillage orthopédique pour enfant et adulte, a aidé Tony à réaliser la poignée du porte biberon.

 

Une poignée solide et mobile qui permet au porte-biberon d'effectuer de nombreux mouvements (©HélèneRessayres)

 

Au départ pour s'amuser, Tony explique avoir finalement réalisé près de 30 modèles qui sont devenus plébiscités par des centres de rééducation pour leur service d’ergothérapie. Si cette initiative est récente, l’ancien sportif de 34 ans nous dévoile avoir "énormément de retours positifs" de la part des bénéficiaires : « J’ai offert mon premier porte-biberon à une fille polyhandicapée dont les parents m’avaient contacté. Ils m’ont expliqué qu’elle avait des difficultés à boire et ils m’ont demandé s'il était en vente. Le porte-biberon allait être mis en vente trois jours après, mais leur message m’a tellement touché que j’ai décidé de le leur offrir », raconte Tony. 

 

Une ligne de vêtements adaptée aux personnes en situation de handicap

En dehors des porte-biberon, Tony Moggio a aussi imaginé une ligne de vêtements, adaptée aux personnes en situation de handicap. « C’était une idée que j’ai toujours eue dans un coin de ma tête. Seulement, il fallait pouvoir prendre le temps de se poser, réfléchir et imaginer la plus-value de mes produits. Grâce au confinement et à nos nouvelles méthodes de travail, c’était possible », explique t-il. Le logo, représentant un phénix, porte une symbolique très importante : tout comme le phénix, Tony renaît de ses cendres. Avec le bec pointé vers le haut, Tony nous explique que le phénix est synonyme d’optimisme, de résilience et de persévérance. « Je voulais transmettre un message. C’est pour ça que j’ai choisi des personnes trisomiques, en fauteuil roulant avec des gabarits plus ou moins imposants. J'avais envie de prouver que ces personnes étaient aussi belles que celles qui étaient issues du monde de la mode dite classique », révèle Tony.

De plus, il espère aussi et surtout transmettre un message d'unité et de motivation : « Les gens peuvent se dire en voyant cette symbolique : "Regardez, Tony il est tombé bien bas mais il a pu accomplir plein de belles choses". Le symbole du phénix est là pour vous motiver dans vos projets », explique Tony. À la fin du mois, Tony Moggio ouvrira un nouveau chapitre de sa vie en sortant un ouvrage, le troisième après "Talonneur brisé" en 2015 et "Les Accidents du rugby : ma vérité" en 2020. Sur les réseaux sociaux, il participera dans les mois à venir, à de nombreuses conférences en ligne pour raconter son histoire et continuer de délivrer des messages optimistes et positifs. Dans son agenda, il a laissé de la place pour organiser de nouveaux défis sportifs qu’il aimerait réaliser très prochainement. 

 

Par Léa Bourgoin