Des sacs en cuir sans souffrance animale : vous les trouverez bientôt chez Gucci et Saint Laurent

Publié le 3 janvier 2017 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h54)
Par One Heart
Temps de lecture : 1 min

Proposer du cuir sans atteindre à la vie animale : le groupe Kering, qui possède notamment Gucci et Saint-Laurent, a trouvé la solution.

Le cuir est régulièrement villipendé par les défenseurs des animaux, tels que PETA France ou 30 Millions d’Amis. L'utilisation de ce matériaux pour fabriquer vêtements et sac est en effet source de souffrance pour les bêtes. Conscientes de problème et du rôle qu'elles ont a joué, de nombreuses marques de luxes ont décidé d'agir "Sans cuir, sans plumes et sans fourrure" est , par exemple, devenu le slogan de Stella McCartney. Olsen Haus et Bourgeois Boheme proposent des chaussures vegan.

Utiliser le biotechnologie

L'alternative proposée par le groupe Kering, qui englobe de nombreuses marques telles que Gucci, Puma, Saint Laurent ou Balenciaga, n'est pas vegan. Elle reste toutefois intéressante puisque elle permettra de fabriquer du cuir sans tuer les animaux. Comment ? Grâce à la biotechnologie. Cette technique permettra "de créer du cuir à partir de cellules animales vivantes. Ces cellules seraient extraites à partir de la peau d'un animal vivant, puis cultivée afin de fabriquer un cuir transparent", explique François-Henri Pinault, patron de Kering, dans une interview accordée à Bloomberg Business Week. La technologie est aussi respectueuse de l'environnement puisqu'elle évite la pollution des eaux à cause du traitement du cuir.

Il faudra toutefois attendre pour se procurer un sac ou des chaussures en cuir écolo. Le groupe Kering devrait les proposer d'ici 10 ou 15 ans. En attendant, pourquoi ne pas se procurer des pièces en cuir de champignon, développées par l’entreprise MycoWorks ? Elles devraient être commercialisées en 2017.