Dans les Pyrénées, la population des ours s'agrandit et compte désormais 64 spécimens 

Publié le 12 avril 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Pour la première fois depuis 1995, les associations de défense des animaux ont annoncé que le nombre d’ours dans les Pyrénées avait atteint un chiffre record. En effet, d’après les informations partagées par les associations Pays de l’ours Adet et Ferus et le Réseau Ours Brun (ROB), 64 ours dont 16 oursons ont été recensés. 

Une évolution record 

C'est un chiffre inédit et un véritable record pour la population des ours dans les Pyrénées. En effet, dans son rapport publié jeudi 1er avril, le Réseau Ours Brun a dévoilé qu'en 2020, 64 ours dont 16 oursons avaient été recensés. En 2019, seulement 58 spécimens, dont l'espèce est protégée, avaient été dénombrés. « C’est un record ! Jamais 9 portées n’ont été détectées dans les Pyrénées depuis que l’on étudie la population d’ours », ont déclaré les associations Pays de l’ours Adet et Ferus, associées avec l’Office français de la biodiversité (OFB) au sein du Réseau Ours Brun (ROB). Grâce aux différents projets de sauvegarde et de réhabilitation, la population des ours dans ces montagnes est en constante évolution depuis 1995, période durant laquelle on en comptait seulement une dizaine. 

 

Des chiffres encourageants mais loin des objectifs du plan d'actions « Ours Brun »

Si les associations saluent ces chiffres et cette véritable amélioration, elles dévoilent que ces 64 ours ne constituent toujours pas "une population viable". Autrement dit, cette population ne présente pas les conditions nécessaires pour durer et se développer. Cette viabilité ne peut être atteinte qu'avec « 50 ours participant à la reproduction, et avec une bonne diversité génétique », selon les objectifs établis par le plan d'actions « Ours Brun ».

Le plan d'actions « Ours Brun », instauré par le ministère de la Transition écologique et solidaire en avril 2018, consiste à suivre de près les différentes espèces et "mettre en oeuvre des actions coordonnées favorables à sa restauration ou à la restauration de ses habitats" et ce, sur 10 ans. L'association Pays de l’ours Adet et Ferus salue encore une fois le chemin parcouru mais révèle que des efforts nécessaires doivent être réalisés. L'augmentation du nombre d'ours devrait encore perdurer puisqu'en 2021, « quatorze ou quinze femelles peuvent potentiellement avoir des oursons ».

 

Par Léa Bourgoin