Danielle Mérian : féministe engagée dans la lutte contre l'excision

Publié le 5 mars 2018 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Par Sahba, perdue dans la jungle


On se souvient tous du message de paix délivré par Danielle Mérian au lendemain des attentats du 13 novembre : “C’est très important d’apporter des fleurs à nos morts. C’est très important de voir plusieurs fois le livre d'Hemingway Paris est une fête parce que nous sommes une civilisation très ancienne et nous porterons au plus haut nos valeurs et nous fraterniserons avec 5 millions de musulmans qui exercent leur religion librement et gentiment et nous nous battrons contre les 10 000 barbares qui tuent soi-disant au nom d’Allah.” Son message est devenu viral car elle ressentait chaque mot qu’elle prononçait. Dès son jeune âge, l’engagement a été son leitmotiv afin de combattre les inégalités entre les hommes et les femmes. Née à une époque et dans une famille où les hommes avaient plus de droit que les femmes, elle se rend compte qu’il y a un réel combat à mener tant sur le plan théorique que pratique sur l’égalité et les droits des femmes.

 

Le début de "SOS Africaines en danger" l'association de Danielle Mérian


C’est avec regret qu’elle affirme avoir découvert la pratique de l'excision à seulement 75 ans. Cependant, elle décide d’agir rapidement; les chiffres annoncés par l’UNICEF sont inquiétants : 200 millions de femmes excisées dans le monde et contre toute attente, ce chiffre ne fait qu’augmenter. C’est pourquoi Danielle Mérian lance son association SOS Africaines en danger afin de venir en aide aux femmes qui se font exciser par obligation ou par coutume. Elle affirme que c’est une mutilation qui met réellement la vie des femmes en danger surtout lors des accouchements.

 

Les actions menées par l'association "SOS Africaines en danger"


En France, l’association aide les femmes réfugiées de l’Afrique de l’Ouest, francophones, musulmanes qui ont fui le mariage et l’excision forcé :

  • dans leurs démarches administratives

  • dans leur rétablissement psychique avec l’aide des ateliers théâtres.

Cependant, l’action majeure que Danielle Mérian souhaite mener, c’est de faire circuler 10 bus dispensaires connectés dans 10 pays africains afin que les professionnels de santé et les acteurs locaux puissent apporter les soins nécessaires aux victimes. Le coût du projet s’élève à un million d’euros. C’est pourquoi, à l’occasion de la journée internationale contre l’excision, le 6 février, elle lance une campagne de financement participatif afin de lutter contre cette mutilation criminelle. Suite à son message du lendemain des attentats devenu viral et repris par les jeunes, elle compte aujourd’hui justement sur la jeune génération afin de porter ses paroles et faire prendre conscience aux autres du caractère urgent de son action.


→ Ancienne avocate à la retraite, féministe et mamie du web, elle lutte aujourd’hui contre l’excision afin de protéger le corps des femmes. Et si vous aussi, vous faisiez un don afin soutenir cette cause ?

#JeDonne et vous ? :)