Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Coronavirus : ils transforment des tuk tuk en stations sanitaires itinérantes

Publié le 27 mai 2020 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Pour venir en aide aux Cambodgiens vivant dans des zones reculées du pays, l’association Aide et Action a transformé ses tuk tuk en stations sanitaires ambulantes. L'objectif est de donner aux habitants un accès à des kits d'hygiène pour limiter la propagation de l'épidémie.

 

Du matériel d’hygiène distribué dans 200 villages cambodgiens

Leurs tuk tuk transformés en stations sanitaires itinérantes étaient à l'origine des bibliothèques mobiles. Depuis la fin du mois de mars, les bénévoles de l’association y ont transporté puis distribué de l’eau, du savon, du riz et des livres scolaires dans près de 200 villages au Cambodge. "Ces stations sanitaires sont très importantes parce que les gens de la communauté viennent ici pour se laver les mains avec du savon et peuvent garder une distanciation sociale" explique Prasith, bénévole d'Aide et Action sur place. En plus d'amener du matériel dans ces zones reculées, Prasith et ses collègues expliquent aux habitants les règles d’hygiène à respecter pour limiter la propagation du virus comme les gestes barrières. 

 


“L’éducation soigne” : quand l'éducation a un impact conséquent sur la santé


Persuadée du lien indissociable entre l’éducation et la santé, Aide et Action lance sa nouvelle campagne, “l'Éducation soigne”. Cette dernière a pour but de sensibiliser le grand public sur l’importance de l’accès à l'éducation, aujourd'hui plus importante que jamais en cette période d’épidémie mondiale, comme l'affirme Charles-Emmanuel Ballanger, Directeur général d’Aide et Action : “L’éducation aide à prévenir les épidémies, elle apprend l’hygiène, elle est parfois la seule solution pour pallier l’absence de  vaccins, elle permet d’agir sur les problèmes de santé partout dans le monde. 

En 40 ans d’actions menées en Afrique, en Asie et en Europe, l’association a constaté que sans accès à la connaissance, la mortalité infantile (enfants de moins de 5 ans) augmentait de manière considérable au sein des populations des pays en voie de développement. Au-delà de l’urgence du Covid-19, ces populations sont déjà touchées par la pauvreté, la malnutrition, le travail des enfants ou des problèmes d’insalubrité (absence d’assainissement de l’eau par exemple). 

 

Depuis sa création, Aide et Action a déjà mené plus de 70 projets, partout dans le monde, dont plus d’un million d’enfants, de jeunes et d’adultes ont pu bénéficier.