Comment contribuer à la préservation des oiseaux ?

Publié le 26 février 2019 (modifié le 5 mai 2022 à 14h21)
Par One Heart
Temps de lecture : 3 mins

Selon une étude du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le nombre d’oiseaux de campagne a diminué de 30% en 15 ans. Afin de préserver au mieux les oiseaux, le Muséum national d’Histoire naturelle lance son programme de sciences participatives « BirdLab ».


L’objectif de BirdLab ? Analyser le comportement des oiseaux


Lancé en 2014 par le Muséum national d’Histoire naturelle en collaboration avec Vigie Nature, le réseau de citoyens qui fait avancer la science, l’Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement AgroParisTech et La Ligue pour la Protection des Oiseaux, BirdLab est un jeu scientifique, collaboratif et gratuit qui a pour principal objectif d’observer les comportements des oiseaux sur les mangeoires en hiver. Le but : faire avancer la recherche afin de mieux préserver les oiseaux.


Disponible sur smartphone et tablette, l’application est accessible aux petits comme aux grands : vous l'aurez compris, sans vous le jeu ne serait pas ce qu'il est : vos observations permettent de récolter de précieuses données ! Ces dernières permettent aux chercheurs de mieux comprendre le comportement des oiseaux. Comme l’explique Sébastien Turpin, chef de projet de BirdLab à l’AFP, « On connaît mal le comportement des oiseaux, c’est pourtant essentiel pour déterminer ce qui leur est favorable et pour pouvoir imaginer comment les préserver ».


Comment contribuer à la préservation des oiseaux ?


Pour participer au programme de sciences participatives BirdLab, c’est tout simple : il suffit d’installer dans votre jardin, sur votre terrasse ou sur votre balcon, deux mangeoires en hauteur, rapprochées l’une de l’autre, et disposer des graines de tournesol, considérées comme la nourriture la plus adaptée. Puis, il s’agit d’observer toutes les interactions entre les diverses espèces. Comment les oiseaux réagissent-ils à la vue de la nourriture ? Se partagent-ils la nourriture ? L’oiseau préfère-t-il s’isoler pour manger ou manger avec ses congénères ? Autant de questions à se poser avant de reproduire ses observations sur BirdLab, tout en gardant en tête de rester le plus proche de la réalité... Vos données sont ensuite analysées par les chercheurs d’AgroParisTech.

Avant de commencer, jetez un coup d'oeil aux 8 commandements de BirdLab :


Rassurez-vous, le Muséum national d’Histoire naturelle prévoit, pour tous ceux qui souhaiteraient se lancer, des tutos pour apprendre à construire ses propres mangeoires.


Si vous souhaitez y participer sans pour autant installer des mangeoires chez vous, c’est aussi possible : découvrez les dizaines de mangeoires installées dans des lieux publics partout en France (Amiens, Nantes, Paris (notamment au Jardin des plantes), Dijon, Brest) et ouverts à tous. Sachez que vous pouvez même en installer une dans un espace public.


L’an dernier, plus de 10 000 parties de BirdLab ont été réalisées durant l’hiver, de quoi faire avancer la recherche. Et si on faisait mieux cette année ? N’attendez plus : vous avez jusqu’au 31 mars pour jouer ! Et n‘hésitez pas à réitérer l’expérience plusieurs fois dans la journée (matin, midi et avant coucher du soleil), ce qui rend les résultats plus probants.


Mieux connaître les espèces d’oiseaux


Outre l’analyse du comportement des oiseaux, l’application BirdLab vous permet de laisser des commentaires, très utiles aux chercheurs.

De plus, grâce au quiz d’entraînement proposé par BirdLab, améliorez vos connaissances des espèces d’oiseaux en apprenant à reconnaître les diverses espèces existantes. Des fiches descriptives sont également disponibles pour approfondir le sujet.BirdLab quiz

Si vous avez d’autres questions : vigie-nature@mnhn.fr