Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Cancer de l'enfant : 40 associations interpellent les candidats à l'élection présidentielle

Publié le 29 mars 2017 (modifié le 12 mars 2019 à 17h32)
Par Eva pour la vie
Temps de lecture : 2 mins

À l'aube de l'élection présidentielle, 40 associations interpellent les candidats pour réclamer plus de moyens en faveur de la lutte contre le cancer de l'enfant, notamment pour la recherche.

"Nous souhaitons attirer votre attention sur la situation particulièrement préoccupante de la recherche pour les enfants atteints de cancers, leucémies ou de maladies incurables en France. Ces enfants, les nôtres, peut-être les vôtres demain, méritent bien plus de soutien de la part de nos décideurs politiques."

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, 40 associations engagées dans la lutte contre les cancers et maladies pédiatriques (Eva pour la vie, Laurette Fugain, L'Envol, Cent pour sang la vie...) ont co-signé un manifeste adressé aux candidats à la présidentielle. Elles y déplorent le trop peu de moyens accordés à la recherche sur les cancers de l'enfant.

En effet, depuis 20 ans, "moins de 3 % des financements publics pour la recherche sur les cancers sont alloués aux cancers pédiatriques". Pourtant, les chiffres devraient interpeller : le cancer est la première cause de décès par maladie chez l’enfant. Chaque année, plus de 2.500 enfants et adolescents sont diagnostiqués d’un cancer. Ce chiffre est en constante augmentation (+1,5 à +2 % par an).

"Aujourd’hui, des décisions fortes doivent être prises par le gouvernement pour freiner cette spirale infernale qui coûte la vie à des centaines d’enfants chaque année, avec d’importantes répercussions psychologiques et financières pour des milliers de parents et de familles", demandent les signataires.

Des actions fortes pour lutter contre le cancer des enfants

Concrètement, dans cette lettre rédigée par Jerry Ayan, auteur du livre Pourquoi je suis pas un papillon, publié à la suite du décès de sa fille d'un cancer, ils réclament que le futur président s'engage à :

- Créer "un fonds dédié à la recherche sur les cancers, leucémies et maladies incurables pédiatriques, d’un montant de 40 millions d’euros, en complément des faibles moyens actuels".  

- Lancer un Plan Cancer Enfants incluant des actions fortes comme "la revalorisation de l’allocation journalière de présence parentale et son maintien durant la durée réelle de la maladie (contre 310 jours actuellement)""l’amélioration des conditions d’accueil, et de la prise en charge physique et psychologique des enfants au sein des hôpitaux" ; "l’encouragement des dons de sang, de plaquettes et de moelle osseuse, notamment au niveau des écoles et des entreprises".

- Créer "des contributions obligatoires auprès des industriels du médicament et du tabac, ainsi que les producteurs de pesticides et produits phytosanitaires, afin d’éviter toutes nouvelles impositions des ménages français", " sachant que le coût de l’ensemble des mesures que nous proposons s’élèverait à environ 60 millions d’euros/an".

Photo : capture Youtube du clip de sensibilisation au cancer de l'enfant l'association Eva pour la vie.

L'association

Eva pour la vie

Eva pour la vie

Les actions


 

Association de défense des enfants victimes de cancers

Nous demandons à l'Etat d'agir pour qu'enfin, les enfants ne soient plus les grands oubliés de la recherche ...

Avec 500 décès par an, le cancer est la première cause de mortalité des enfants par maladie. Pourtant, moins de 2% des fonds dédiés à la recherche anti-cancer sont alloués aux cancers pédiatriques.

Les actions

Lassociation « Eva pour la vie», crée en hommage à cette petite décédée à l'âge de 8 ans d'une tumeur du tronc cérébral, et à tous les enfants victimes de cancers, a pour objectif d'aider les chercheurs en obtenant par la loi un fond de recherche dédié aux cancers pédiatriques, ainsi qu'une amélioration des conditions de traitement au sein des structures hospitalières.

Une proposition de loi a été déposée par un député (Jean-Christophe Lagarde). Elle est soutenue par 120 députés, près de 80000 citoyens (à travers une pétition) ainsi que de nombreux professionnels de santé.

Nous contacter par Internet

http://www.evapourlavie.com