Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Appel aux volontaires pour câliner des bébés nés de mères toxicomanes !

Publié le 3 mars 2017 (modifié le 12 mars 2019 à 17h32)
Par One Heart
Temps de lecture : 1 min

De la tendresse, et encore de la tendresse. Aux États-Unis, les hôpitaux recrutent des volontaires pour câliner les nourrissons de parents toxicomanes.

En voilà, une belle idée ! Pleine de douceur et d'amour. Pour soulager les bébés nés de mères toxicomanes, plusieurs hôpitaux, aux Etats-Unis, ont mis en place la calinothérapie. Concrètement, ils font appel à des volontaires pour câliner ces petits bouts de chou, les caresser, leur chanter une berceuse... En somme, il s'agit de leur apporter  toute la tendresse dont ils ont besoin.

Ces enfants ont en effet besoin d'attention, encore plus que les autres. Ils souffrent dès leur naissance d'un syndrôme de sevrage, "associant hyperexcitabilité, hypertonie, troubles digestifs et respiratoires", explique Sylvie Wieviorka, responsable d'un centre d'accueil d'usagers de drogue à Paris, sur le site du Huffington Post. De plus, la relation avec la mère "se construit bien souvent dans un contexte difficile, avec une mère peu disponible psychiquement pour son enfant".

Des câlins à la place des médicaments

Le programme "Calm" d'un hôpital de Boston, lancé en octobre 2016, a déjà accueilli cent volontaires. Pour la plupart des étudiants en médecine qui passent deux heures avec un nourrisson. Cette calinothérapie a pour vertu d'éviter aux enfants la prise de médicaments, alors que la plupart sont déjà sous méthadone, traitement utilisé pour palier la dépendance à l’héroïne ou à d’autres drogues, mais engendrant de nombreux effets secondaires.

Verra-t-on un jour cette pratique dans les hopitaux français ? On l'espère. Elle trouverait assurément de nombreux volontaires !