Campagne "Des Mots pour Alzheimer 2015"

Par France Alzheimer, le 15 septembre 2015

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le 21 Septembre 2015 aura lieu la journée mondiale pour Alzheimer. La maladie d'Alzheimer touche près de 3 millions de Français qui sont directement ou indirectement touchés par la maladie, dont plus de 850 000 personnes malades. Avec près de 225 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, la maladie progresse.

Pour sensibiliser à la maladie et inciter à la mobilisation, France Alzheimer lance une nouvelle campagne "Des mots pour Alzheimer". Elle a fait appel à 8 personnalités : Yves Duteil, Daniel Pennac Catherine Laborde, Laurent Kérusoré, Marie Vincent, Denis Chere, Satya Oblette et Clémentine Lévy prêtent leur voix aux malades et à leur famille.

Découverte en 1906 par Aloïs Alzheimer, la maladie d’Alzheimer est une affection du cerveau dite « neuro-dégénérative », c’est-à-dire qu’elle  entraîne une disparition progressive des neurones. 

On associe souvent la maladie d'Alzheimer à la perte de mémoire car ce sont effectivement les neurones localisés dans la région de l'hippocampe, siège de la mémoire, qui sont les premiers atteints. 
Malheureusement, petit à petit d'autres zones du cerveau sont touchées et mènent à la disparition progressive des capacités d'orientation dans le temps et dans l'espace, de reconnaissance des objets et des personnes, d'utilisation du langage, de raisonnement, de réflexion. 

Les personnes atteintes d'Alzheimer sont très majoritairement conscientes de leurs difficultés mais deux sur trois n'en parlent pas, de peur de gêner ou de
faire souffrir leur entourage, selon un sondage OpinionWay qui donne pour la première fois la parole aux malades eux-mêmes et qui a été réalisé pour le compte l'association France Alzheimer.

Retrouvez toutes les informations ICI



Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En regardant cette vidéo, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir France Alzheimer !

Je découvre toutes
ses actualités

Close