Selon les prévisions météo, la France pourrait connaître une vague de sécheresse inédite cet été

Par l'équipe Oneheart, le 14 juin 2021 (modifié le 15 juin 2021)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Dans leurs prévisions publiées vendredi 11 juin 2021, le Bureau de recherches géologiques et minières en charge des nappes phréatiques (BRGM) a dévoilé qu'une grande partie de la France pourrait connaître un épisode de sécheresse cet été. Celui-ci concernerait principalement la plaine d’Alsace, les couloirs de la Saône et du Rhône, et le littoral de la Méditerranée.

 

Une saison très sèche malgré les pluies diluviennes du mois de mai

 

Les nombreux épisodes pluvieux de mai auraient pu ralentir la sécheresse de certains territoires français. Cependant, selon les prévisions dévoilées par le Bureau de recherches géologiques et minières en charge des nappes phréatiques (BRGM), les pluies diluviennes n'ont pas permis d'inverser la tendance. « Ça faisait trois mois qu’il n’avait pas plu. Toute l’eau a servi à humidifier les sols et alimenter la végétation, très peu d’eau est arrivée dans les nappes », a révélé Violaine Bault, hydrogéologue au BRGM. De ce fait, les nappes phréatiques se sont fortement dégradées à cause de la saison très sèche. 

 

Météo-France prévoit pour les mois de juin, juillet et août, une hausse des températures et beaucoup moins de pluies qu'en temps normal. Comme les années passées, 2021 ne va donc pas échapper à un épisode de sécheresse. De nombreuses régions sont classées en "risque très fort" de sécheresse comme les nappes de la plaine d’Alsace, des couloirs de la Saône et du Rhône, et du littoral de la Méditerranée. La Bretagne et la région Centre sont quant à elles, classées en "risque fort". Cependant, dans le bassin parisien et le bassin aquitain, le risque est très faible. Pour le moment, aucun arrêté sécheresse n'a été envisagé, mais selon Violaine Bault, certaines régions pourrait le mettre en place durant l'été. "Ils (arrêtés) doivent assurer l’exercice des usages prioritaires, plus particulièrement la santé, la sécurité civile, l’approvisionnement en eau potable et la préservation des écosystèmes aquatiques", précise le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Ces mesures de restrictions interviennent dans le cas où la quantité d'eau est nettement inférieure à la normale et ce, sur les territoires les plus touchés par la sécheresse. 

 

Par Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close