Noël : 20% des parents ne pourront pas offrir de cadeaux à leurs enfants cette année

Par l'équipe Oneheart, le 07 décembre 2020 (modifié le 08 décembre 2020)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

À cause de la crise sanitaire, certains salariés on dû passer en chômage partiel, d'autres ont malheureusement perdu leur emploi, ce qui explique une perte de revenus très importante chez de nombreux Français. Selon une étude Ifop réalisée pour l'association Dons solidaires en décembre 2020, près de 20% des parents ne pourront pas offrir de cadeaux à leurs enfants pour Noël. 

Un chiffre qui grimpe à 36% pour les plus pauvres

La crise sanitaire liée au coronavirus et la crise financière qui s'y est ajoutée n'ont cessé de creuser l'écart entre la classe aisée et les classes plus pauvres. En cette fin d'année et à l'approche de Noël, l'étude réalisée par Ifop pour l'association Dons solidaires -qui lutte contre le gaspillage et la précarité en faisant des dons d'objets neufs ou d'occasion à des personnes dans le besoin- a démontré que de nombreux parents en France n'aillaient pas pouvoir offrir de présents à leurs enfants pour Noël. Chez les plus précaires, ce sont 36% des 1 806 personnes sondées qui seraient dans cette situation.

Pour 41%, la culpabilité a largement pris le dessus : « C'est un marqueur de grande précarité car ce type de dépenses est souvent la dernière à laquelle on renonce. Cela a un impact sur l'estime de soi. Les parents ont parfois un sentiment de honte vis-à-vis de leurs enfants » révèle Dominique Besançon, déléguée générale de Dons Solidaires, au Parisien. Toujours selon l'étude, 14% des parents interrogés comptent sur les différentes associations pour permettre à leurs enfants d'avoir quelques cadeaux. 

 

Des formations de Noël, des collectes de jouets... Les associations se mobilisent

Pour pouvoir offrir aux enfants des cadeaux de rêves, de nombreuses associations françaises se mobilisent. L'association Dons Solidaires a mis en place l'opération "Noël pour tous" et a déjà récolté près d'1 million de cadeaux. Les bénévoles de l'association récoltent d'abord les dons auprès des entreprises et des industriels qui souhaitent se débarasser de leurs invendus. Ensuite, les produits sont réceptionnés dans un entrepôt avant d'être redistribués ou directement mis à disposition des associations locales.  Dans la même veine, l'Agence du Don en Nature, qui distribue chaque année, des produits neufs non-alimentaires à 1 million de personnes démunies en France, réitère son opération "Noël solidaire". L'an dernier, 70 000 jouets avaient pu être redistribués.

Cette année, au Secours populaire français, les Pères Noël verts ont beaucoup de travail ! Cette initiative solidaire permet à de nombreuses familles et enfants de passer les fêtes de fin d'année dans la dignité, grâce à des dons, des présents et des repas offerts. Mais alors que l'année 2020 est marquée par la crise sanitaire liée au coronavirus, les Formations de Noël sont venues en aide au Secours Populaire et à ses Pères Noël verts. En effet, sur leur plateforme dédiée, des professionnels issus de nombreux secteurs (marketing, communication, tricot, yoga...) offrent des formations en ligne en échange d'un don symbolique de jouet au Secours populaire. Mise en place dans 20 villes en France et même à Québec, cette initiative est une excellente façon de redonner "un peu de chaleur, de réconfort et de dignité aux personnes en difficulté". 

 

Des opérations pour recycler ses jouets et faire le bonheur de nombreux enfants

D'autres associations ont invité les gens à donner les jouets, encore en bon état, qui dorment chez eux. Emmaüs s'est par exemple, associée à l'éco-organisme Ecosystem qui organise la collecte, la dépollution et le recyclage des équipements électriques et électroniques. Ensemble, ils ont lancé, du 21 au 29 novembre 2020, la 11e édition de "Laisse parler ton coeur", une initiative solidaire qui permet de récolter des jouets d'occasion destinés à des familles défavorisées. Plusieurs points de collectes étaient répertoriés sur la plateforme en ligne et tout le monde pouvait y déposer ses dons de jouets.

 
Par ailleurs, pour la 4e année consécutive, l'association Rejoué (association qui collecte, nettoie, réassemble, et revend des jouets d'occasion) et Monoprix se sont associés pour collecter un maximum de jouets à destination de nombreux enfants. Si vous souhaitez y participer, vous avez jusqu'au 14 décembre pour déposer vos jouets dans l'un des 90 magasins partenaires, en Ile-de-France.

 

Par Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close