Marseille : ils transforment un McDonald's en un véritable lieu d'entraide

Par l'équipe Oneheart, le 15 janvier 2021
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

“L’Après M” est le nouveau nom donné à l’ancien restaurant McDonald's du 14ème arrondissement de Marseille. Il était le premier bassin d’emploi du quartier et un centre de vie pour tous les habitants. Depuis le confinement, il est devenu un lieu de solidarité qui n’aspire qu’à se développer et à aider, encore et toujours, les personnes dans le besoin. 

Un McDo transformé en lieu de distribution alimentaire

Début 2020, la crise de la Covid-19 a frappé la France. Si tous les Français ont dû rester confinés, pour certains, les conséquences de ce virus ont été bien pires. Faute de ne pouvoir exercer leur emploi -dans les services par exemple-, des milliers de familles, ont perdu leur principale source de revenus. Dans le même temps, le McDonald's des quartiers nords de Marseille, qui employait 77 personnes a fermé ses portes. Ce qui avait été un restaurant McDonald’s, est dès lors devenu L’Après M (après Mcdonald’s), un collectif de bénévoles qui vient en aide aux personnes dans le besoin.  

Avec la Covid-19, une crise sociale s’est déclenchée, des familles entières en situation de précarité ont dû faire un choix entre payer le loyer et payer à manger, comme le rapporte un habitant du quartier, aux bénévoles de L'Après M : “Moi je n’ai pas peur de la Covid, j’ai peur de mourir de faim”. Une chaîne de solidarité s’est alors mise en place : grâce à des récoltes d’aliments et des dons alimentaires, les bénévoles de L'Après M, ont pu pendant le premier confinement, assurer jusqu’à 40 000 colis par semaine à destination des habitants du quartier.

Malheureusement, la situation a perduré, puis a empiré avec le second confinement. Désormais, c’est tous les lundis, qu’est organisée la distribution de colis alimentaires qui permet de subvenir aux besoins de près de 900 familles chaque semaine. Les colis alimentaires sont tous issus de dons, de particuliers et d’entreprises. Chaque euro collecté et chaque aliment récolté sont directement redistribués aux personnes qui en ont besoin, soit via la distribution du lundi ou lors des maraudes de nuit. 


Une journée de solidarité et de rassemblement pour tout un quartier

Beaucoup de dynamiques se sont créées depuis le premier confinement. L’Après M est désormais une plateforme d’entraide, où se croisent des dizaines d’associations et de bénévoles. Pour L'Après M, la question de l'alimentation est cruciale, c'est pourquoi le 19 décembre 2020, une journée d’ouverture a eu lieu. À cette occasion, bénévoles et anciens salariés de McDonald’s, sont retournés en cuisine et ont permis de redonner couleur et magie à un quartier oublié par les pouvoirs publics. 

Par ailleurs, lors de cette journée, les bénévoles ont développé le “burger solidaire”, fait à partir de pain maison, de galette de falafel et de pois chiche vegan, et de légumes de saison. Ils ont frappé un grand coup en démontrant que la question de l'alimentation ne devrait pas dépendre de notre lieu de résidence. Pourquoi les habitants des quartiers populaires ne pourraient-ils pas manger bio, vegan et local ? Cette journée a également permis de mettre en avant le savoir-faire dont ils disposent. En effet, en 3 heures, les bénévoles ont réussi à sortir 850 burgers, uniquement via le drive, du jamais-vu, même en restauration rapide. 

Aujourd’hui, le Mcdonald's du 14ème arrondissement de Marseille est considéré comme une ZAD (zone à défendre), un lieu où des militants s'opposent à un projet d'aménagement jugé préjudiciable pour l’environnement ou pour les habitants. L’Après M, lutte désormais, pour que le quartier devienne une zone à développer, en leur donnant tous les moyens légaux pour continuer à faire ce qu’ils font déjà, aider leur prochain. 

 

 

L’Après M : entre combats et ambitions solidaires

L’ambition de L'Après M est désormais de continuer à assurer l’entraide, à assurer la solidarité, à assurer le lien entre les personnes et les organisations, mais en allant encore plus loin. Leur volonté est de pouvoir, légalement, utiliser l’ancien Mcdonald’s pour en faire un nouveau restaurant, un lieu de réinsertion, via des emplois et des formations qualifiantes

La journée du 19 décembre ne sera pas un événement isolé. Comment nous l'explique l'un des porte-paroles de L'Après M, des journées similaires auront lieu, avec l’aide des bénévoles mais aussi et surtout, des jeunes. Leur combat est désormais tourné vers l’avenir, en misant sur la jeunesse et l’insertion, ils espèrent faire bouger les choses et remettre la jeunesse au centre des débats, jeunesse trop souvent oubliée, particulièrement en ces temps de pandémie. Mais pour l’heure, des ateliers d’écriture, de pédagogie et d’accompagnement scolaire ont d’ores et déjà été mis en place, et L'Après M souhaite, dans un futur proche, organiser des ateliers de formation aux métiers de la restauration encadrés par des professionnels du métier


Ce qui était de base, l’après Mcdonald’s va aujourd'hui plus loin que ça. En plus des distributions alimentaires et des aides aux enfants, les bénévoles ont également ouvert un magasin gratuit, où les personnes peuvent venir choisir vêtements, chaussures et accessoires. De manière ponctuelle, ils organisent des ateliers de construction d’abris pour les personnes sans-abri et proposent de l’accompagnement social et juridique. Enfin, ils œuvrent en faveur de l'écologie, en réalisant des ateliers de végétalisation - potager et ramassage de déchets- dans tout le quartier.  


L’ancien McDonald’s du 14ème arrondissement de Marseille est désormais un lieu de solidarité unique, où s’allient bénévoles et associations. Tout se pense, se construit et s’organise dans ce lieu. Récemment, les bénévoles de l'Après M ont décidé de créer l’association Après (Association de Préfiguration pour un Restaurant Economique et Social), afin de pérenniser toutes les actions dans le but de vaincre le chômage, la faim et la précarité dans ce quartier marseillais. 


Pour faire un don et aider l’association pour la collecte alimentaire c’est ici


Par Clémence Tingry

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à mettre du beurre bio dans les épinards

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close