Cette entreprise a créé un tout nouveau fast-food 100% vegan tenu par des personnes sourdes

Par l'équipe Oneheart, le 13 avril 2021 (modifié le 16 avril 2021)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Devenu sourd à l’âge de 2 ans à la suite d’une maladie, Arthur Devillers se rend compte que trouver un emploi en étant sourd(e), relève du parcours de combattant. Il décide alors d’y remédier en créant Furahaa, un restaurant tenu par des personnes sourdes, qui propose entre autres des burgers, des burritos, des tacos et des hot-dogs 100% vegan. Cécile Danjou, responsable de la communication chez Furahaa, nous en dit plus sur les ambitions sociales et environnementales de cette jeune entreprise.


Favoriser l’emploi des personnes sourdes en France


Selon la Fédération Nationale des Sourds, il y aurait 300 000 sourds en France. Aujourd’hui, faute de structures adaptées et d'employeurs bien informés, plus de 30% des personnes sourdes sont au chômage contre moins de 10% pour la population générale. Face à ce constat, Arthur Devillers a décidé de créer un lieu qui véhiculerait des valeurs positives et inclusives . C'est ainsi que Furahaa -“joie” en swahili, une langue d’Afrique de l'Est- voit le jour. En recrutant une équipe majoritairement composée de personnes sourdes, Arthur Devillers entend faire évoluer les mentalités et prouver que ce handicap n'empêche pas d'effectuer les mêmes tâches (qui incombent à la gestion d'un restaurant. À terme, la jeune entreprise voudrait permettre aux personnes sourdes d’avancer et d’évoluer dans leur parcours professionnel : « On compte leur donner l’opportunité d’ouvrir leur restaurant en franchise pour Furahaa » explique Cécile Danjou.


Situé au cœur de Paris, Furahaa se veut être un lieu convivial et de partage. Et pour cause ! Afin de faciliter la compréhension et la communication, des affiches illustrant des mots basiques tels que “Bonjour”, “Merci” ou “Bon appétit” en langue des signes française, sont collées au mur et des tablettes sont mises à disposition pour passer commande. « Les clients sont agréablement surpris de voir l’inclusivité du projet » assure Cécile.

 

La cuisine végétalienne accessible au plus grand nombre


En plus de favoriser l’insertion professionnelle des personnes sourdes en France, Furahaa va plus loin dans son engagement en ne proposant que des produits d’origine végétale : des burgers composés de “fteaks” (mot utilisé pour désigner des ”steaks” végétaux) à base de protéines de soja, de pois, de blé ou de riz, du “vromage” (ou faux-fromage) fait à partir d’huile de coco, d’amidon et d’arômes naturels… Face à l’accélération du réchauffement climatique, aux conséquences désastreuses de l’élevage intensif sur la biodiversité, à l’épuisement des ressources, il était évident pour Furahaa de proposer des produits respectueux de la planète. Par rapport à un burger classique au bœuf, le burger végétal de Furahaa émet jusqu’à 90% de gaz à effet de serre en moins. Outre leur faible impact environnemental, les burgers, tacos et hot-dogs de Furahaa s'avèrent aussi plus sains car ils contiennent moins de graisses saturées que s'ils étaient composés de viande.

 

burgers-furahaa-veganLes burgers vegan de Furahaa ©Furahaa


Depuis sa création, Furahaa n’a qu’une ambition : « faire découvrir à tout le monde que manger plus de végétal est tout aussi gourmand et écologique ». Pour cela, la start-up n’hésite pas à étoffer son offre de restauration rapide en collaborant avec des fournisseurs de qualité tels que que Moving Mountains au Royaume-Uni, Les Nouveaux Fermiers en France ou encore la marque américaine Beyond Meat, qui proposent des alternatives à la viande. Qui dit “accessibilité” dit aussi “prix abordables” ! Ainsi, pour une dizaine d’euros chez Furahaa, il est possible d’avoir une formule burger-frites-boisson. « On essaie d’avoir des prix qui se rapprochent des fast-foods traditionnels parce qu’on pense que c’est comme ça qu’on arrivera à faire tester le végétal à des personnes qui à la base ne sont pas vegans » explique Cécile.


À long terme, Furahaa ambitionne d’implanter de nombreux petits kiosques dans plusieurs endroits en France, un nouveau modèle que l'entreprise a surnommé "Furahaa Express" :  « Il y aurait une carte réduite par rapport aux restaurants classiques, ce qui faciliterait l’implantation un peu partout : dans les centres commerciaux, dans les gares, sur des aires d’autoroute... » détaille Cécile avant de conclure « Un peu comme un food-truck ! » Affaire à suivre (de très près) !

 

Par Mélanie Appadoo

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close