Cette association crée un pull pour améliorer le confort de patients atteints de lourdes pathologies

Par l'équipe Oneheart, le 21 mai 2021 (modifié le 28 mai 2021)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Afin d'améliorer le bien-être des patients durant leur séance de traitement de pathologies, telles que la chimiothérapie, la dialyse ou encore la mucoviscidose qui nécessitent des perfusions de longues durées, Catherine Rosso, fondatrice de Hôp'ti Soins, a eu l'idée de créer un pull chaud et fonctionnel. Celui-ci permet, en plus, de faciliter le travail des soignants et de garder la dignité des patients. Au téléphone, Catherine nous raconte l'histoire de ce pull, grand allié des patients lors de leur traitement. 

 

Il garde le patient au chaud pendant les séances de traitements lourds

Catherine Rosso a décidé de créer Hôp'ti Soins et des pulls fonctionnels, en 2016, après que son père lui a annoncé que, pendant ses séances de dialyses, il avait extrêmement froid. « Quand il m’a dit ça, je me suis dit qu’il fallait que je crée un vêtement qui garde au chaud pendant les séances mais qui, en même temps, reste pratique et accessible pour les soignants lors des différents soins pratiqués », explique Catherine Rosso, fondatrice d'Hôp'ti Soins. 

Outre le problème de température durant ces séances, le souci du déshabillage a aussi été envisagé : « J’ai eu plusieurs amies, victimes de cancer du sein, qui m’ont avoué qu’elles n’avaient pas forcément envie de se déshabiller devant les gens. Grâce au pull, elles peuvent rester au chaud et ne déboutonner que le haut afin d’être plus à l’aise lorsqu’elles se font soigner », dévoile Catherine.  Pour permettre une accessibilité plus simple, ce pull, composé à 100 % de coton, possède une ouverture à boutons pressions sur le devant. C’est un dispositif qui permet au patient de rester habillé et aux soignants de pouvoir pratiquer les soins nécessaires. Le choix de la matière a été très réfléchi car, comme l’explique Catherine Rosso, la peau des patients est très souvent fragile et irritée lors des séances de chimiothérapie ou de dialyses. 

Bientôt une collection pour faciliter les soins des enfants

Pour démarrer cette aventure, Catherine a été soutenue par Cancer Campus, un parc de recherche et d’innovation dédié à la cancérologie et à la santé. Lancé officiellement en décembre 2019, le pull a reçu un très bel accueil de la part des soignants et des médecins qui ont salué cette belle initiative. Avant la crise sanitaire, Catherine démarchait les hôpitaux en se rendant sur place et en leur proposant de mettre à disposition le pull pour les patients qui en feraient la demande. Désormais, elle se sert essentiellement de ses réseaux sociaux ainsi que de son site internet pour mettre en vente son article.

Si l’aventure Hôp’ti Soins reste récente, Catherine commence d’ores et déjà à recevoir de bons retours, et cela, pour son plus grand plaisir : « Pour l’instant je n’ai que des retours positifs. Les gens sont très contents. Certains ont regretté de ne pas en avoir eu un pendant leur traitement. C’est que du bonheur », avoue Catherine. Grâce à son pull, les patients ont pu retrouver un certain bien-être, un confort qu’ils n’avaient pas avant, lors de cette épreuve difficile. « La mission d’Hôp’ti Soins c’est que les patients vivent leurs soins autrement. Je ne suis pas médecin mais si je peux les aider à améliorer leur confort alors c’est le principal », confie Catherine. Outre ces pulls chauds d’hiver, Catherine propose aussi des turbans adaptés aux femmes ayant perdu leurs cheveux lors de séances de chimiothérapies. En plus de cet accessoire, Catherine travaille sur une collection printemps-été composée de tee-shirts. « J’ai aussi des demandes pour des produits pour enfants alors ce sera la prochaine étape et la future mission d’Hôp’ti Soins », conclut Catherine. 

 

Par Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close