Le site fait peau neuve ! On espère qu'il vous plaira !

Climat : 300 sportifs australiens signent une pétition pour que leur gouvernement s'engage davantage

Publié le 15 septembre 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 2 mins

Environ 300 grands sportifs australiens ont signé une pétition pour que leur gouvernement s’engage plus sérieusement dans la lutte contre le réchauffement climatique. Cette mobilisation intervient alors que le gouvernement a annoncé, juste après la publication du rapport du GIEC en août 2021, qu’il refuse de prendre des engagements pour baisser ses émissions carbone. 

 

L’Australie, un des pires émetteurs de carbone

L'Australie est l’un des pires émetteurs de carbone par tête d'habitant au monde. Les trois quarts de la production électrique australienne sont d'origine fossile et viennent essentiellement du charbon. « Si tous les pays du monde fournissaient un si faible effort, la planète atteindrait un réchauffement de 3 à 4 degrés », affirmait déjà le WWF en 2018. Nous sommes bien loin des 1,5 degrés que nous devons nous fixer pour éviter des catastrophes climatiques.  

L’Australie est pourtant depuis longtemps victime du dérèglement climatique:  canicules extrêmes, violents incendies, disparition de plus de la moitié des coraux de la Grande Barrière, cyclones d'une grande intensité… des signes inquiétants qui ne semblent pas toucher le premier ministre conservateur Scott Morrison.


Scott Morrison juge suffisante la politique climatique menée par son pays

Quelques heures seulement après la publication du dernier rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) qui insistait sur l’importance de contrôler le réchauffement climatique, le premier ministre australien s'est satisfait des efforts réalisés par son pays pour limiter ses émissions de CO2 et n'a pas souhaité s’engager officiellement. « En l’absence de projets, je ne signerai pas un chèque en blanc au nom des Australiens afin d’atteindre ces objectifs », a-t-il annoncé.

Le chef du gouvernement semble vouloir détourner l'attention vers les grands pays en développement tels que la Chine ou l’Inde (qui représentent respectivement 28,2% et 6,6% des émissions mondiales de CO2). Il indique la nécessité de se concentrer sur les avancées technologiques pour changer le monde et notre mode de fonctionnement. Cette prise de position a profondément heurté une partie de la population australienne guidée par des grands sportifs. 


Les sportifs australiens lancent la pétition en ligne "The Cool Down"

Environ 300 grands sportifs australiens se sont mobilisés pour sensibiliser l’opinion publique et interpeler le gouvernement. Parmi eux, le capitaine de l'équipe nationale de rugby Michael Hooper et l'ex-joueur de tennis Mark Philippoussis.  

Ils ont signé une pétition en ligne intitulée "The Cool Down" (en français, "Le refroidissement") appelant le gouvernement à mener une politique plus ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique. Ils demandent notamment plus de mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Dans un pays fan de sport comme l’Australie, espérons que les champions aient du poids sur les décisions politiques. 

 

Par Anne-Sophie de Monès