Raymonde G. a rejoint la communauté.

Bordalo II - Le street art sorti des poubelles

Par l'équipe Oneheart, le 26 janvier 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Artur Bordalo dénonce la pollution en transformant les ordures en œuvres d'art.


L'artiste portugais recycle les ordures qui encombrent la ville pour les assembler en de grandes sculptures colorées accrochées aux murs.


Street artiste international, de Bora Bora à Miami, de Las Vegas à Pattaya, en passant par Moorea, Heidelberg, São Paulo ou Santiago du Chili, il voyage à travers le monde pour réaliser ses sculptures gigantesques (dont une centaine sont pérennes) qui dénoncent les ravages de notre société de consommation sur la nature. II se sert des déchets pour réaliser des sculptures de tailles parfois monumentales. Il redonne vie aux animaux en utilisant ce qui les tue : le plastique. Il signe ses œuvres BORDALO II, ajoutant “segundo” en hommage à son grand- père, le peintre Artur Real Bordalo, qui l’a initié à la peinture. Dès l’âge de 11 ans, Artur Bordalo découvre les joies du graffiti illégal dans la rue, mais ce sont les trois années passées à la Faculté des Beaux-Arts de Lisbonne qui lui permettent de découvrir la sculpture.

Il expose à Paris du 26 janvier au 2 mars 2019 une trentaine de sculptures d’animaux, menacés d’extinction, réalisées à partir de déchets plastiques, symbolisant les conséquences désastreuses de la mondialisation. L’artiste investit un espace brut et atypique éphémère de 700 m2 dans le 13ème arrondissement de Paris avec son exposition « Accord de Paris ».

 

 

 

Galerie Mathgoth Hors les Murs

10-12 avenue de France

75013 Paris

Du mardi au dimanche de 14h à 19 h

Entrée libre

 

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En allant à cet événement, je contribue à propager savoir, art et beauté

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close