La Voix De l'Enfant

La problématique

Tout a débuté en juillet 1981. De retour d’une mission à la frontière du Cambodge, nous nous sommes retrouvés à cinq humanitaires dans un bistrot, avec une farouche volonté de tout mettre en œuvre pour mieux protéger et défendre les enfants victimes de toute forme de violence, d’ici et d’ailleurs en mettant en commun nos compétences et nos expériences. Ce jour-là, nous avons créé La Voix De l’Enfant. Aujourd’hui, c’est une fédération de 80 associations membres qui interviennent dans 103 pays.

Notre engagement pour les enfants, au sein de La Voix De l’Enfant est un combat quotidien. Que ce soit pour défendre un mineur isolé, ou parler des projets de l’association, à l’instar des Unités d'accueil pédiatriques enfance en Danger (UAPED) mises en place pour recueillir la parole des enfants maltraités, nous sommes une force de proposition et ne manquons pas d’interpeler les Pouvoirs Publics, les administrations et d’informer l’opinion publique par les médias en rappelant que tout enfant a droit à son enfance.

Avec l’équipe de la Fédération, nous avons fait nôtres ces mots de Pythagore :

« Un homme n’est jamais si grand que lorsqu’il est à genoux pour aider un enfant. »

La solution

En France, priorité est donnée à la lutte contre les violences faites aux enfants et à la prise en charge des victimes tout au long de leur parcours judiciaire. Avec ses 39 avocats, la Voix de l'Enfant est partie civile dans plus de 40 instructions et procès.


Pour protéger l'enfant tout au long de son parcours judiciaire, la Voix de l'Enfant poursuit la création d'UAPED (Unité d'accueil pédiatrique enfance en danger) dans les hôpitaux et les salles de confrontation protégées qui sont accompagnées de formations pluridisciplinaires.


A l'international, la priorité est donnée à l'établissement d'un état civil : un être humain sur sept est privé d'existence légale, en particulier les enfants dont la naissance n'est pas déclarée officiellement. Cette absence d'identité administrative fait d'eux des proies faciles pour tous les trafiquants et les milices.


Un Etat civil, permet à un enfant d'être scolarisé, d'être soigné en un mot d'être protégé..

Les actions

. SCOLARISATION ET SOINS


Art. 28 Convention internationale des droits de l'enfant.

"Les États parties reconnaissent le droit de l'enfant à l'éducation..."
L'accès à l'éducation de tout enfant est une priorité pour La Voix De l'Enfant et ses associations membres. Constructions d'écoles avec cantines et laterines, fournitures pour la rentrée des classes, accompagnement/soutien scolaire après les heures de cours.
Bourses et Parrainages
 

Afin que tout enfant ait accès à l’école, plusieurs associations membres ont fait le choix de permettre à des enfants de pouvoir poursuivre leurs études au delà du primaire. Elles assurent à ces enfants la prise en charge financière de leur scolarisation, la cantine, ainsi que le nécessaire pour la rentrée scolaire. Pour ce faire, elles proposent à leurs donateurs de prendre en charge un montant fixe pour une année scolaire (bourse scolaire) ou de verser mensuellement pour un enfant, un montant couvrant les frais de ces derniers (parrainage). Les parrains et marraines sont invités à s’engager sur plusieurs années s’ils le peuvent et s’ils le souhaitent.

Fournitures
 

Des milliers d’enfants se voient remettre chaque année, dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation Engie, une lampe solaire qui leur permet de faire leurs devoirs le soir et quand ils rentrent la nuit tombante d’éviter les pièges des chemins tortueux. Depuis, les bons résultats scolaires des enfants ne cessent d’augmenter.

Depuis 3 ans, un partenariat Newel / E.Leclerc permet chaque année de distribuer stylos, crayons, feutres, à plus de 250 000 enfants à travers le monde. En France, ces dons permettent à des enfants démunis de faire une rentrée comme tout autre enfant et ailleurs, les enfants scolarisés par nos associations peuvent ainsi découvrir l’écriture et d’autres disposer du matériel nécessaire à leur scolarité.

Accompagnement / soutien
 

L’accès à l’éducation est essentiel pour le développement et l’épanouissement de tout enfant. Pour ce faire, La Voix De l’Enfant soutient ses associations membres qui mènent des programmes d’accompagnement à la scolarité en France et à l’international. Afghanistan Libre, Académie du Football Paris 18, Alouette, Double Horizon, Korhom et autres associations, œuvrent pour l’accès à l’éducation. Leur action permet aux jeunes d’avoir accès à l’enseignement, de pallier à leurs difficultés et de s’approprier la méthodologie adéquate pour mieux comprendre et apprendre.

Accès aux soins
 

Avec ses associations membres, La Voix De l’Enfant s’est engagée à donner aux plus démunis, l’accès aux soins. La fédération finance ainssi la construction de dispensaires et de centres de santé et forme le personnel soignant. Elle veille à ce que les pharmacies de ses petites structures soient toujours réapprovisionnées.

Par ailleurs, elle lutte contre la malnutrition et les épidémies en développant des programmes de distribution de compléments nutritionnels et en prenant en charge les repas à la cantine de très nombreux enfants.

Vaccination et Santé Scolaire
 

En France, il n’est pas rare que La Voix De l’Enfant soit sollicitée en intervention d’urgence avec l’un ou l’autre de ses médecins pour vacciner les enfants à qui l’entrée de l’école est refusée car leur carnet de santé n’est pas à jour. Dans d’autres pays, les équipes sur le terrain sensibilisent et informent les familles sur les campagnes de vaccination. Les rendez-vous pris pour les vaccins sont aussi l’occasion de s’assurer que l’enfant a bien été déclaré à la naissance et qu’il est bien détenteur d’un état civil.

. DROIT A UNE IDENTITE 
Art. 7 Convention des droits de l'enfant

"L'enfant est enregistré aussitôt sa naissance et a dès celle-ci le droit à un nom, le droit d'acquérir une nationalité ..."
Ils sont des dizaines de millions de par le Monde sans état civil. Sans défense, sans protection, ce sont des proies faciles pour tous les trafiquants, les voleurs et les violeurs d'enfants. La Voix De l'Enfant, avec ses associations présentes sur le terrain, soutient des programmes d'établissement d'états civils, de formation d'agents et de sensibilisation des populations.
Actions de terrain
 

Parce que le premier droit de tout enfant est celui d’exister et que nous ne pouvons parler de protection des enfants que si ces derniers ont un état civil, La Voix De l’Enfant, depuis plus de 15 ans, soutient les programmes menés par ses associations membres dans de nombreux pays.
Ce sont plus de 500 000 enfants enregistrés en République Démocratique du Congo, plusieurs dizaines de milliers à Madagascar, en Inde, au Cameroun, et autres pays.
Les associations forment les agents d’état civil et les initient à la numérisation de ces documents.
Elles sensibilisent et informent les populations par des campagnes dans les villages, dans les maternités et à la radio.

Schools, Lights and Rights
 

La Fondation ENGIE a initié le projet « Schools, Lights and Rights » dans le cadre de la COP21 en 2015, avec son partenaire historique La Voix De l’Enfant. L’enjeu de départ était de rassembler les deux priorités de la Fondation – l’accès à l’énergie pour tous et la protection des enfants en situation de précarité – au sein d’un même programme de référence.
Le premier programme pilote a été lancé quelques semaines après la COP21, en Afrique du Sud, à l’école primaire de Masiphathisane, et avec l’appui de Valued Citizens Initiative, membre du réseau de La Voix De l’Enfant.

Citation Gérard Mestrallet

“3 enjeux majeurs :
– favoriser l’éducation des enfants
– améliorer l’accès à l’énergie pour tous
– augmenter le taux d’enregistrement des enfants à l’état civil dans le monde.
3 parties du programme :
– Schools : Electrification d’écoles
– Lights : Distribution de lampes solaires
– Rights : Enregistrement des enfants à l’état civil”.

ACCUEIL ET ECOUTE
Art 12 Convention internationale des droits de l'enfant

"Les États parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion [...] À cette fin, on donnera notamment à l'enfant la possibilité d'être entendu dans toute procédure judiciare ou administrative l'intéressant..."
La Voix De l'Enfant est à l'origine de la création des "Unités d’Accueil Médico-Judiciaires Pédiatriques "(UAMJP) qui s'appellent désormais "Unités d'accueil pédiatriques enfance en danger (UAPED) en milieu hospitalier pour les enfants victimes de violences sexuelles et autres maltraitances. Depuis peu, nous avons créé des Salles de Confrontation Protégées (SCP). La Voix De l'Enfant anime des modules de formation pluridisciplinaires pour les professionnels intervenant au sein des UAPED
UAPED

Formations professionnelles
 

Dans le cadre du plan d’action 2017 – 2019 de la Ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, Laurence Rossignol, La Voix De l’Enfant s’est vue confier la formation des professionnels intervenant dans les UAPED. Ils interviennent aussi pour informer et sensibiliser des acteurs de terrain proches des enfants, notamment pour prévenir les maltraitances. La formation porte essentiellement sur le repérage des maltraitances et le recueil de la parole de l’enfant victime.

Prise en charge du Traumatisme
 

Si l’enfant victime doit être entendu dans un lieu sécurisant et protecteur, sa souffrance doit être aussi prise en charge par des services compétents. Après une audition, l’enfant est invité à revenir s’il le souhaite pour une consultation auprès d’un psychologue.
Elle oriente aussi des enfants et leurs familles vers des associations spécialisées comme l’Enfant Bleu ou les Buttes Chaumont. La Voix De l’Enfant regrette que les Centres Médico-Psycho-Pédagogique (CMPP) demandent trois à quatre mois d’attente pour une consultation, faute de moyens.

PLAIDOYER

Assemblée Générale des Nations Unies, 21 novembre 1959

"L'humanité se doit de donner à l'enfant le meilleur d'elle-même."
La fédération a un seul parti : l'Enfant. Considérant que la souffrance d'un enfant n'est pas de l'ordre de la fatalité, nous interpellons les autorités compétentes. Nous soumettons des propositions pour que les mesures appropriées aux besoins fondamentaux de l'enfant soient prises.


Propositions et recommandations / Textes législatifs
 

La Voix De l’Enfant se saisit ou est appelée à apporter son expertise et son avis sur des projets de lois ou textes internationaux relatifs à la protection des mineurs victimes de toutes formes de violences, en France ou dans le monde. Lorsque La Voix De l’Enfant dénonce des dysfonctionnements, des carences ou autres qui portent atteinte à l’intégrité d’un enfant, elle propose systématiquement des réponses adaptées aux besoins fondamentaux de l’enfant.


Défenseure des enfants
 

Depuis l’instauration de cette institution en mars 2000, La Voix De l’Enfant n’a de cesse de travailler étroitement avec la Défenseure des Enfants, rattachée aujourd’hui, à l’institution du Défenseur des Droits de l’Homme. La Voix De l’Enfant participe notamment aux travaux du Comité d’Entente qui réunit les associations œuvrant pour les droits de l’enfant ainsi qu’au groupe qui suit l’application de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, en France et par la France.

CNCDH Commission nationale consultative des Droits de l'Homme
 

Membre titulaire depuis 1986, La Voix De l’Enfant participe activement aux travaux de la CNCDH considérant que les Droits de l’Enfant sont inhérents aux Droits de l’Homme.
Elle intervient particulièrement pour faire valoir les besoins fondamentaux de l’enfant, notamment dans le cadre de l’évaluation du Plan National d’action contre la traite des êtres humains, le devenir des mineurs non-accompagnés, le seuil d’âge du non consentement d’un rapport sexuel pour un mineur ou encore l’accès à l’éducation dans les territoires ultra-marins ou la détention des mineurs en France.

GIPED : Groupement d’Intérêts Publiques Enfance en Danger
 

La Voix De l’Enfant participe activement aux travaux du Groupement d’Intérêt Public Enfance en Danger (GIPED) qui a pour mission de gérer deux entités : le Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger (SNATED) et l’Observatoire National de la Protection de l’Enfance (ONPE).

CULTURE ET SPORT
Art. 31 Convention internationale des droits de l'Enfant

"Les États parties reconnaissent à l'enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu [...] et de participer librement à la vie culturelle et artistique."
Avec ses partenaires, La Voix De l'Enfant soutient des activités ludiques et culturelles pour les enfants en difficultés socio-éducatives. Sorties solidaires : musées, cinémas, théâtres... Sports : Tournois de tennis, matchs de football, golf...
Fraternity Cup
 

L’idée de la Fraternity Cup est née de la volonté de la Voix De l’Enfant et de ses associations membres de créer un programme sportif et culturel à vocation sociale et pédagogique, réunissant des enfants du monde entier et accompagnés de leurs éducateurs. Ces enfants, filles et garçons, bénéficient dans leur pays de programmes menés par des associations membres de La Voix De l’Enfant.
Depuis 2010, la fédération invite des enfants et des animateurs à dialoguer sur leur situation personnelle ancrée dans un quotidien spécifique et liée à des situations locales, et à élaborer et réaliser des projets citoyens de retour dans leur pays. Originaires des favelas, des camps de réfugiés, des bidonvilles, des ZEP, ou de la rue, les enfants sont amenés à découvrir l’ « autre », ses spécificités et ses ressemblances.
Le but de ce programme est de réunir autour de la culture et du sport, des enfants d’origines différentes et issus de milieux défavorisés. L’objectif de cette rencontre est de promouvoir le dialogue interculturel, le savoir-vivre ensemble, la parité, les valeurs de la solidarité, de la tolérance, le respect de soi et des autres, la non-violence et la lutte contre les discriminations.
A l’heure de la mondialisation, il est essentiel que les enfants apprennent à se connaître, à dépasser les préjugés et à lutter contre les discriminations et l’exclusion. Cet apprentissage leur permettra d’être, demain, des adultes responsables.

Sorties solidaires
 

La Voix de l’Enfant est régulièrement sollicitée pour participer ou soutenir un événement pour/ou avec des enfants. Grâce à ses partenaires ENGIE, AMEG, Terrass’ Hotel, Century 21 et autres… La Voix De l’Enfant organise également des sorties et activités extra scolaires. Ainsi, chaque année, des enfants participent à des rencontres sportives, spectacles, visites de musées, distributions de cadeaux ou ateliers ludiques.

Activités sportives
 

Afin de permettre à tous la pratique d’une activité sportive, les associations membres de La Voix De l’Enfant développent des programmes permettant à des enfants de pratiquer du football, du golf, du tennis … Le sport est l’occasion de mettre en avant les valeurs de fair-play, de respect et de discipline. Des associations comme Académie Football Paris 18 lie le football à des activités ludiques et culturelles pour atteindre les objectifs de l’éducation populaire et de la cohésion sociale.

PROTECTION ET DEFENSE
Art. 19 Convention internationale des droits de l'enfant.

"Les États parties prennent toutes les mesures législatives, administratives, sociales et éducatives appropriées pour protéger l'enfant contre toute forme de violence, d'atteinte ou de brutalités physiques ou mentales..."
Défendre et protéger l'intégrité physique et morale des enfants en souffrance quels qu'ils soient, où qu'ils soient. La Voix De l'Enfant se constitue partie civile et ses avocats assistent des enfants victimes. Prises en charge thérapeutiques pour des enfants victimes de violences sexuelles ou autres maltraitances.


Partie Civile
 

Chaque jour, plusieurs affaires d’enfants victimes de violences sexuelles ou autres maltraitances sont révélées par les médias, or ce n’est que la partie visible de l’iceberg.
Aussi, La Voix De l’Enfant se constitue partie civile dans les affaires qui laissent apparaître des dysfonctionnements tant des services sociaux que judiciaires. Il est important que ces dysfonctionnements ou carences soulevés, permettent de rechercher les réponses appropriées qui auraient dû être mises en oeuvre pour éviter de tels drames.

Lorsqu’un enfant est décédé sous les coups de ses parents, La Voix De l’Enfant est souvent présente pour représenter cet enfant lors du procès devant la Cour d’assises. À ce jour, La Voix De l’Enfant s’est constituée partie civile dans 45 affaires.

Permanence Juridique
 

La Voix De l’Enfant organise chaque mercredi après-midi, une permanence juridique téléphonique. Cette dernière a pour but de répondre aux questions que se posent parents, grands-parents ou enfants, en matière de droits de visite et d’hébergement, de mesure éducative prononcée par un juge des enfants, ou de suspicion de mauvais traitements.
Chaque année, La Voix De l’Enfant répond à plus de 250 familles pour un conseil juridique, par mail, courrier ou téléphone. Ces familles sont essentiellement confrontées à des difficultés, d’ordre juridique et social, rencontrées avec leur enfant ou un enfant de leur entourage.


Très sollicitée pour des problèmes de droits de visite et d’hébergement, de maltraitances sexuelles et physiques ainsi que pour des situations concernant des mineurs isolés étrangers, l’équipe des avocats et juristes apporte des réponses adaptées aux besoins des enfants. La permanence est joignable tous les mercredis de 14h30 à 18h au 01 56 96 03 02

 

À propos de l’acteur
Retrouvez La Voix De l'Enfant sur
http://www.lavoixdelenfant.org
Contact

01 56 96 03 00

Envoyer un email

Tour Essor
93500 Pantin

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir La Voix De l'Enfant !

Close