Une campagne contre la maltraitance des enfants… très ciblée

Par l'équipe Oneheart, le 07 mai 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Les campagnes de sensibilisation originales se succèdent et font leur effet !

Dernièrement, on peut apercevoir dans les rues Espagnoles des affiches qui savent très bien cibler leur audience…

La fondation ANAR qui lutte contre la maltraitance des enfants, a eu l’idée ingénieuse d’incorporer deux messages dans la même campagne : un visible pour les adultes « Parfois, la maltraitance infantile n’est visible qu’à l’enfant qui la subit », et l’autre pour les enfants «Si quelqu’un te fait du mal, appelle-nous et nous t’aiderons  - 116 111».

L’effet est obtenu par impression lenticulaire, qui permet de voir des images différentes selon le point de vue adopté.

L'occasion de nous rappeler de la superbe campagne "Des apparences trompeuses" réalisée par l'association Enfance et Partage et que nous vous avons présenté dans notre dossier "L'enfance, un DROIT unviersel à protéger". Lorsque vous détournez le regard, la scène prend un autre tournant... à découvrir en cliquant sur l'image ci-dessous:

En France, 98 000 enfants sont en danger dont 19 000 victimes de maltraitance. Ces derniers chiffres officiels remontent à 2006 et ne reflètent sûrement pas la réalité, compte tenu de la difficulté de mener une estimation fiable.  Selon l’Ordre National des Médecins, le nombre d’enfants victimes de violences physiques grimperait en fait entre 40 000 et 50 000 dont 700 et 800 mineurs qui en décèdent chaque jour.

Quoiqu’il en soit, même un enfant, c’est déjà trop.

C’est pourquoi en cas de doute, il est important de le signaler au 119, numéro d’urgence de l’enfance en danger. Ce numéro national est gratuit et ouvert 24h/24h. Il s’adresse aussi bien aux enfants victimes et/ou témoins de violences qu’aux adultes inquiets.

Avec ce geste simple vous pouvez éviter des situations telles que celle des deux garçons de Seine-Saint-Denis, forcés à vivre dans des conditions insalubres par leurs parents

En ce moment, à l’occasion de la Journée Mondiale du Coloriage qui a lieu chaque année le 6 mai, vous pouvez aider votre enfant à soutenir d’autres enfants moins fortunés. Pour cela, rien de plus simple ! Demandez-lui de vous faire un beau dessin sur le thème de la protection de l’environnement, et faites un don à SOS Villages d’Enfants en échange de l’œuvre d’art de votre petit bout ! 

Pour découvrir plus de campagnes originales rendez-vous sur notre scoop.it "Campagnes de sensibilisations inoubliables

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rajeunir le domaine de la lutte

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close