Tchernobyl, 27 ans plus tard

Par l'équipe Oneheart, le 26 avril 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le 26 Avril 1986, la date du terrible accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl, et celle du commencement d'un long combat contre le risque de catastrophes nucléaires.

Aujourd'hui, 27 ans plus tard, entre 6 et 7 millions de personnes vivent dans les 150 000 km2 de territoires contaminés en Russie, Ukraine et Biélorussie.

2,4 millions d'Ukrainiens dont 248 000 enfants souffrent de troubles liés à la catastrophe.

L'histoire s'est répétée il y a deux ans avec Fukushima suite au tremblement de terre et le Tsunami qui ont triplement meurtri le Japon. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, Fukushima a provoqué 70% de risques en plus de cancer de la Typhoïde.

Cela s'inscrit dans un grand débat énergétique qui donne une place centrale à la nécessité de trouver des alternatives aux sources actuelles.

Le Japon, un an après la catastrophe, s’est tourné vers l’énergie solaire alors que ses centrales étaient à l’arrêt.

L’énergie solaire est une alternative faisant partie des énergies renouvelables. Outil d’un développement durable, l’association Un rayon de soleil pour tous mise sur cette source d’énergie pour éclairer des personnes, organismes et communautés dans le besoin, dans différentes parties du monde.

Des avancées récentes pourraient d’ailleurs bien mettre l’alimentation énergétique du monde entre les mains de l’énergie solaire : une feuille artificielle est en train d’être mise au point par l’équipe du MIT de Daniel Nocera, capable de produire la quantité suffisante d’énergie pour répondre aux besoins des 3 milliards de personnes qui n’ont pas d’accès facile à un réseau électrique !  

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close