Sylvester Stallone pleure Tommy Morrison, séropositif, mort à l'âge de 44 ans

Par l'équipe Oneheart, le 03 septembre 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

L’américain Tommy Morrison, boxeur ancien champion du monde poids lourds WBO, s’est éteint à l’âge de 44 ans dimanche 1er Septembre 2013. Un évènement tragique pour le monde de la boxe et pour Sylverster Stallone, allias Rocky, aux côtés duquel Tommy Morrison a joué dans le 5ème volet de la saga, en tant que Tommy Gunn.

Le boxeur se battait contre le virus du sida depuis 1996. Il aura toujours refusé de suivre des traitements comme les autres malades, se contentant de prendre des vitamines et des antioxydants. Pourtant, en France, seuls 5 à 6 % des séropositifs sont en situation d'échec thérapeutique (plus aucune combinaison de médicaments ne fonctionne).

Le sida 

Depuis son identification, le virus a fait plus de 20 millions de victimes, et en fait 3 millions de plus chaque année.

En France, environ 130 000 personnes sont porteuses du VIH  et 40 000 sans le savoir. À ce jour, le Sida n’a pas de remède, mais des traitements anti-rétroviraux, permettant aux patients de vivre beaucoup plus longtemps qu’avant. Depuis ces dernières années, des progrès remarquables ont été réalisés en matière de lutte contre le VIH, avec désormais l’espoir grandissant de développer un traitement pour soigner la maladie dans un futur proche. Notamment, une réussite historique fut la « désactivation » du virus chez un nourrisson en début de mois puis 15 autres cas de « semi-guérison » signalés. Les chercheurs américains ont également découvert en Mars 2013 dans le venin d’abeille un moyen de battre le virus en retraite.

Le plus grand mal du sida : la discrimination

Selon la 5ème enquête sur les discriminations à l’encontre des personnes vivant avec le VIH de l’observatoire SIS Association , près de la moitié des personnes interrogées se sentent discriminées. Un chiffre en baisse mais encore trop important pour être ignoré.

 En conséquence, plus de 4 participants sur 10 ont déjà regretté d’avoir parlé de leur séropositivité et souffrent d’une vie affective et sexuelle compliquée : 55% des interrogés sont célibataires et Plus d’un quart des participants (27, 7 %) indiquent avoir déjà été discriminés par un/e compagnon/e, parfois jusqu’à la rupture.

Association Dessine-moi un mouton

Dessine-moi un mouton soutient les familles touchées par le VIH/Sida en leur permettant de vivre la maladie dans un cadre différent de celui de l’hôpital. Elle est là pour aider à préserver la famille mais également à la fonder. Tournée vers l’avenir, elle a particulièrement conscience du fait que « Le virus VIH n’attaque pas seulement le système immunitaire, il touche aussi la relation de l’individu avec ses proches, sa communauté et, plus largement, la société. »

 

Crédit photo: Dan Tuffs/Getty Images

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close