Stocker les cellules souches des ouvriers de Fukushima pour éventuellement les sauver dans le futur?

Par l'équipe Oneheart, le 03 octobre 2011

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Ca paraît incroyable mais c'est vrai. Ce sont des spécialistes du cancer de quatre hôpitaux japonais qui l'ont proposé. Ils l'ont expliqué dans une lettre à l'hebdomadaire britannique The Lancef.

La technique utilisée consiste à prélever des cellules souches du sang qui circule dans le corps humain. Celles-ci peuvent ensuite être transplantées dans certains traitement de cancers pour favoriser la production de nouvelles cellules chez les patients dont les tumeurs sont éliminées par radiothérapie.


Les employés de Tepco travaillent sans relâche depuis le séisme et le tsunami du 11 mars dernier pour réussir à maîtriser les multiples problèmes de la centrale nucléaire de Fukushima. Ils tentent à présent d'extraire des eaux irradiées du site et de remettre en marche le système de refroidissement des trois réacteurs accidentés, ce qui les exposent toujours plus à un accident.

Dans leur lettre les médecins se sont plaints de la résistance opposée par les responsables du secteur nucléaire au Japon au prélévement des cellules des ouvriers.
"La fermeture complète de ces réacteurs va prendre des années. Le risque d'une exposition accidentelle aux radiations s'accroît ainsi pour les ouvriers et le stockage des cellules de leur sang sera d'autant plus important".

Et vous qu'en pensez-vous?

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close