Stéphanie Fugain, son combat pour la Vie

Par l'équipe Oneheart, le 28 mars 2014

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

8 mai 2002. Laurette Fugain – la fille de Stéphanie - vient de quitter ce monde après une difficile lutte contre la leucémie.
Mère courageuse, déterminée, Stéphanie fait de sa douleur personnelle un combat pour les autres.

En 2012, elle offre un témoignage poignant à travers son livre  « Tu n'avais peur de rien ». Stéphanie Fugain raconte sa fille, Laurette, morte à 21 ans d'une leucémie. Un récit en forme de fiction où la mère imagine une vie pour son enfant, celle qu'elle n'a pas vécue. « Au départ je n'étais pas partie pour ça. Je voulais reprendre mes notes écrites pendant les 11 mois d'hospitalisation, mais je pleurais trop. Alors j'ai préféré écrire un livre sur la vie », confie-t-elle. Elle embarque donc son héroïne, Jeanne (le deuxième prénom de Laurette) dans de folles aventures, la fait voyager, en Afrique, en Grèce et lui fait même vivre un belle histoire d'amour. Une façon de nous faire découvrir, à travers ce personnage, la personnalité de Laurette. « Elle était belle, rebelle, aventurière, affective, tendre, pleine d'espoir. Elle était jeune tout simplement... »

Depuis 2002, Stéphanie Fugain se bat contre cette maladie, mal connue du grand public. Et pourtant tout le monde, à son échelle peut contribuer à faire avancer la recherche, à guérir les malades, en faisant un don , un don de soi !

Avec son association, Stéphanie déploie toute son énergie sur le terrain afin de faire avancer la recherche et sensibiliser le public aux dons de sang, de plaquettes, de plasma, de moelle osseuse.

A ses côtés, des centaines de bénévoles l'accompagnent pour donner plus de résonnance à son combat de mère.

Depuis plus de 12 ans, de nombreux progrès ont été effectués, mais la route est encore longue. Cette année pour la première fois sont organisées en France, les Premières Journées Nationales contre la Leucémie : 

Une quête nationale sera organisée dans 80 villes, des  bénévoles viendront à votre rencontre sous la Bannière «  JE DONNE, TU CHERCHES, ILS GUERISSENT »

Il n’existe pas de petit don, mais seulement de grand geste de générosité ! Alors ce WE, mettez votre énergie au service de la Vie

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close